Section marche -sorties 2019


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 8 FÉVRIER  2019

08-02 : Artaix, circuit M5, 11, 850 km

 

ciel couvert, température douce, joyeux groupe de quatorze marcheurs pour cette « Balade des eaux calmes ». Près de la Loire d'abord, puis s'en éloignant pour la retrouver près des Brenons, par de larges chemins où des roues de tracteur ont sculpté la boue. Près du canal ensuite, le long du chemin de halage. Le gui prolifère dans les ramures nues des arbres, et le lierre grimpe sur les troncs. Au loin le caquet d'un canard. Plus près, rencontre avec une petite troupe de cochons plus heureux sans doute que ceux qui sont élevés hors sol, mais mutilés.

Au retour à Fleury, moment d'amitié festive.

 

F L C


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 1 FÉVRIER  2019

 

01-02 : Chenay le Chatel, circuit 14, 15,5 km

Partis sous une pluie enveloppante, arrivés sous un soleil aveuglant, nous étions dix. Ciel bas et lourd, pas d'horizon, et faux départ. Enveloppés de nos capes de pluie ou surmontés de nos parapluies, persuadés que nous reviendrions trempés. Mais la pluie a cessé, le ciel s'est dégagé : reflets de ciel bleu et de nuages dans les flaques sur les petites routes goudronnées, chemins spongieux entre les haies, paysage vallonné. Nous avons rencontré des oies étranges, sans doute oies de Guinée, coexistant avec poules et coqs et chèvres naines. Nous avons aperçu un fragment d'arc en ciel et fait halte, au retour, au restaurant-bar du village, heureux d'être de retour sains et secs !


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 25 JANVIER 2019

 

25-01 : Ouches, circuit 15 du Roannais, 12 km

 

Hors de Fleury où quelques routes sont encore un peu glissantes, la circulation était normale aujourd'hui. Nous sommes allés sur les terres des « Grenouillards » c'est le surnom des habitants d'Ouches, dont les armoiries sont chargées de trois grenouilles. Si cette petite ville d'outre-Loire a été connue pour ses eaux thermales, c'est à l'installation de la maison Troisgros qu'elle doit aujourd'hui un certain renom. Mais ce n'est pas là notre destination. Nous quittons bientôt la plaine et la zone pavillonnaire, abordons les vignes de la Côte roannaise et grimpons ensuite à travers la forêt, jusqu'à la Croix des Lièvres ; la couche de neige est mince, le paysage vaste, l'air vif. Les lignes sombres des ceps sur le fond blanc ont des allures de gravure ancienne et la descente vers la plaine ressemble à un lent atterrissage. Nous étions huit.

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 18 JANVIER 2019

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

18-01 : Varennes-sous-Dun, circuit VA2, 14 km


Dissipé, le brouillard léger du matin ! Air vif, grande lumière froide.
Partis de Fleury ou de Charlieu, nous nous sommes retrouvés près de l'église de Varennes-sous-Dun, nous étions douze. Ce village d'environ 600 habitants, situé au sud du Brionnais, doit son nom à la terre sablonneuse de cette vallée (vallis arena en latin) où coule le Sornin. Nous l'avons traversé, ce Sornin, et avons plus tard observé ses méandres qui nous rappelaient ceux de l'Arconce.
Chemins humides et belles pentes sur cette « balade des croix ». Dans les haies, qu'on appelle ici « piessis », les prunelles ont perdu après le gel un peu de leur âpreté.
Il nous arrive souvent de découvrir en chemin des œuvres « d'inspirés du bord des routes », figures singulières de ce que les musées considèrent comme « art brut » C'était aujourd'hui un personnage vigoureu­sement sculpté dans une souche, un marcheur immobile, un étrange compagnon.

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 11 JANVIER 2019

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

11-01 : Urbise, circuit 32, 13, 5km

froid piquant, température voisine de 0, nous avons marché d'un pas vif. Nous étions onze. Urbise se trouve au nord du département de la Loire, dans un paysage de prairies, de ruisseaux et d'étangs (celui de la Pelouse, que le chemin longe brièvement, était aujourd'hui à sec). Halte à l'ancienne station thermale de Sail les Bains, connue à l'époque gallo-romaine et ranimée au XVIIème siècle grâce à L'Astrée ; un établissement thermal y était réputé à la fin du XIXème siècle, puis a périclité comme a périclité l'usine d'embouteillage d'eau minérale créée en 1998. Le village semble maintenant endormi. Nous attendons sous la gallinière (ou caquetoire) qu'une dame accepte de nous ouvrir l'église romane où a été restaurée la fresque représentant des anges musiciens. Puis après tours et détours sur des voies goudronnées ou herbeuses, nous revenons à notre point de départ. Il fait encore jour.
                                                                                                        F L R
fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 4 JANVIER 2019

04-01 : Varenne-l'Arconce, S12, 12, 5 km

 

d'après Météo-France la température de ce jour devait se situer entre -1 et 2° et en effet il faisait plutôt frisquet. Pourtant, tandis que nous marchions entre les haies bien taillées, le soleil était éblouissant et le ciel égayé de nuages blancs vaporeux. Départ depuis la robuste église romane de Varenne-l'Arconce, édifiée au début du XIIème siècle et placée sous le vocable de saint-Pierre-aux-Liens ce qui semble indiquer que cette paroisse est très ancienne. Paysage vaste, largement ouvert, prairies presque désertes, avec ici et là quelques veaux au regard triste et au pelage d'hiver. Une tour grise, reste d'un château médiéval, et tout près coule l'Arconce. Les chemins boueux nous font semelles de plomb. Nous étions neuf.


Section Marche -sorties 2018


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 28 DÉCEMBRE  2018

28-12 : Baudemont, BAU1 : Balade du Vieux Lavoir : 10km

temps gris et froid ; nous étions sept et le brouillard léger estompait le paysage. Bocage, murs de pierres sèches, belles demeures, vides le plus souvent. Des croix aux croisements, croix du Pelon, croix de Vèvres. Et des noms de lieux - le Paradis, l'Enfer, les Abcès – qui gardent le souvenir d'une maladrerie dont fait état une charte de 1258. Ce lieu, devenu invisible, d'accueil des lépreux aurait été situé près du site du château actuel de La Clayette. L'évocation de la lèpre ne nous a pas empêchés de croquer avec gourmandise meringues, chocolats ou figues. Nous étions de retour avant la nuit.

F L R

 

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 21 DÉCEMBRE  2018

21-12 : Vareilles, VA1 : À la découverte de nos hameaux, 12 km

aujourd'hui c'est la pluie qui était annoncée. Pluie + période festive = 7 marcheurs. La pluie ne fut en réalité qu'un crachin léger et bref, le vent était frais. Nous avons parcouru des chemins humides, fangeux parfois, entre les haies dégarnies, suivi la large voie romaine. Certains historiens considèrent qu'à l'époque gallo-romaine Vareilles était le centre géographique du « pagus Briennensis », pays vallonné où alternent aujourd'hui les petits bois et les prairies. Murs de pierres sèches, belles demeures, et partout un épais silence. Cette nuit sera la plus longue de l'année, celle du solstice d'hiver.

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 14 DÉCEMBRE  2018

14-12 : Melay, 13 km

température négative ce matin, ciel couvert, soleil annoncé. Les météorologues parfois se trompent ! Froid vif favorable au port de gants et de bonnets. Marche vive, elle aussi, sur les chemins durcis par le gel. Flaques glacées, herbe givrée. Dans cette atmosphère hivernale, les eaux sombres du canal ont une allure de scène de crime. Nous étions sept et notre vitesse moyenne était, c'est banal, bien supérieure à celle des jours d'été !

 

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 7 DÉCEMBRE  2018

 

07-12 : Saint Edmond, 9 km

nous étions douze, au douzième mois de l'année. Douceur d'automne, ciel comme dans certains tableaux de Jongkind. Haies bien taillées, herbe courte, arbres presque nus. Seuls les chênes ont gardé leurs feuilles. Quelques montées, des descentes autant, au loin le village de Chateauneuf et l'église de Tancon. C'était le circuit S7, il faisait bon.

 

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 30 NOVEMBRE 2018

30-11 : Briant, 9 km 

cette fois le groupe semble avoir fondu sous la pluie ; nous étions six et il pleuvait en effet au départ de cette randonnée sur le circuit S10 « Par Mont et par Vaux » ainsi nommé autant sans doute pour ses montées et ses descentes dans les collines que pour les hameaux qu'il traverse, le Mont, et Vaux. Chemins herbeux bordés de ronces, murs de pierres sèches, pierres immobiles donc moussues, vastes panoramas. Trouées bleues dans le ciel et bientôt nos ombres sur la route, retour au soleil !

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 23 NOVEMBRE 2018

 

23-11 : Bourg le Comte, 9 km 

la pluie était annoncée, nous étions onze pourtant. Nous l'avons trouvée en route, cette pluie attendue, sur le circuit M7, dit « Les mille hommes » mais elle était légère et non violente, et ne nous a pas trempés. La commune de Bourg le Comte, bien que située sur la rive gauche de la Loire, fait partie du Brionnais ; le canal de Roanne à Digoin y passe, nous l'avons traversé près de l'écluse n°7, profonde de 11 m. Les prés ont reverdi, les haies sont taillées, et dans les chemins humides les roues des tracteurs ont sculpté l'argile. Balade revigorante suivie de la célébration joyeuse de trois anniversaires.

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 16 NOVEMBRE 2018

16-11 : Le Crozet, 11 km

température assez douce, grisaille. Nous étions quinze. Nous avons espéré la disparition du brouillard tout en roulant en direction du Crozet, ce village médiéval, point de passage entre la plaine du Roannais et les Monts de la Madeleine ; et même après y être parvenus, après avoir entamé la randonnée, nous avons encore longuement espéré que le soleil percerait la brume et ouvrirait l'horizon. Vaine attente. Atmosphère d'un film d'Angelopoulos. Paysage estompé, voilé de gris, humide. De la couleur seulement dans la proximité immédiate, à nos pieds, la lumière des feuilles mortes. Nous avons ainsi parcouru 11 km enveloppés de brume.

À l'aller nous avions repéré au bord de la route la présence d'un alambic. Nous avons fait halte au retour et beaucoup appris sur la fabrication artisanale de « la goutte ». Et pas seulement sur le circuit de l'eau et des vapeurs d'alcool mais aussi sur les noms. Contrairement à ce qu'on croit souvent, le bouilleur de cru n'est pas celui qui distille l'alcool ! Le bouilleur de cru est celui qui apporte les fruits au distillateur ; s'il dispose d'un privilège, il ne paye aucune taxe à l'État. Mais les privilèges ne sont plus transmissibles et disparaîtront avec les derniers privilégiés, ce qui n'empêchera pas les distillateurs de continuer à distiller mais coûtera plus cher aux bouilleurs de cru. Le grand-père du jeune et sympathique brandevinier rencontré alimentait en bois la chaudière, la grand-mère est sortie de sa caravane et nous a appris l'origine arabe du mot alambic, et de la chose aussi, qui servait à distiller l'essence de fleurs pour faire du khôl (ou kohol) d'où al kohol, « alcool ». Goûter cet alcool de prune, tout chaud sorti de l'alambic c'était avaler du feu ! 

Chaque randonnée est unique, cqfd !

F L R

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 9 NOVEMBRE 2018

 

09-11 : Briant, 11 km

la pluie de matin, dit-on, n'arrête pas le pèlerin, elle ne décourage pas non plus les Fleurandins. De toute façon, il ne pleuvait plus à l'heure du départ ! Il faisait un peu frais et bientôt presque chaud. Nous étions quinze, sur le circuit S9, « le tour des hameaux » qui offre à la fois de vastes paysages panoramiques et des petits chemins creux. Le vert est de retour dans les prés, les arbres s'éclairent d'or et de roux, les feuilles mortes tapissent les chemins. Il reste quelques noix au bord des routes, des armillaires couleur de miel poussent sur les souches, la mousse colonise les murs de pierres sèches. Et le reflet des peupliers dans le plan d'eau de Briant imite un certain tableau de Paul Sérusier !

 

F L R

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 2 NOVEMBRE 2018

02-11 : Châteauneuf, 16,5 km

départ sous un ciel couvert troué, ici et là, de bleu. Fidèle aux idées reçues, le fond de l'air était frais. Nous avons laissé les voitures en face de la chapelle romane de Châteauneuf et de son « charmant cimetière » pour suivre le circuit n°5 des balades vertes, dit « circuit du torail ». Après avoir trouvé un rouge-gorge sans vie, nous avons quelque temps longé le Sornin puis, après avoir grimpé sur l'autre versant de la vallée, vu les lointains bleutés des monts du Roannais. Partout, des branches brisées se souvenaient de la récente chute de neige, neige lourde et si vite fondue. Alors que nous passions près d'une ferme, un joli chaton roux a décidé de nous suivre, et nous a suivis obstinément, malgré nos exhortations à faire demi-tour, malgré nos tentatives de le semer, malgré nos honteux essais de l'abandonner derrière la clôture d'une maison, puis d'une autre, et d'une autre encore. Mais chaque fois, comme dans la chanson de Steve Warring (Le matou revient le jour suivant, le matou revient, il est toujours vivant...) le joli petit matou a couru derrière nous sur la route, au risque d'y être écrasé, jusqu'à ce que, ô miracle, nous arrêtions un automobiliste ; il rentrait dans sa famille, il semblait gentil, il a accepté le chaton comme s'il était bienvenu. Joie, soulagement ! Cela aurait mérité une halte sous le chêne, une fête, mais à notre retour à Châteauneuf, après un rapide aperçu de l'église romane, déjà le soir tombait. Belle balade, nous étions dix.

 F L R

fleury-la-montagne

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 26 OCTOBRE  2018

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

26-10 : Mussy sous-Dun

nous étions dix, il faisait bon, le ciel était clair et la campagne ensoleillée. Suivant un itinéraire proposé par Visorando, nous avons grimpé à l'assaut des courbes de niveau, et découvert un vaste espace de lointains bleutés, avons suivi des chemins caillouteux et des pistes poudreuses, traversé en errant les bois de Dreuillien et sommes redescendus par de petites routes. Il reste des pommes dans les fossés et des noix dans les chemins. Nous avons parcouru une dizaine de km et terminé ce bel après-midi sous le chêne.

 

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 19 OCTOBRE  2018

 

 

  Cuinzier – 12 km – 11 marcheurs.

 

Dernière marche du matin cette saison. Départ de Fleury à l’aurore pour rallier Cuinzier et parcourir le circuit de La Tuillière et du Mont Rolland. Bernard avait prévenu : 427 m de dénivelée cumulée à la montée. Des montées, il y en a eu, au travers des forêts de sapins, puis des descentes sur des chemins caillouteux et enfin des prairies vallonnées, grillées par la sécheresse mais offrant une belle vue sur la vallée et le village. Parcours agrémenté par la dégustation d’un délicieux jus de pommes directement sorti du pressoir chez un agriculteur fort sympathique. Nous bouclons notre circuit sous un soleil radieux, la pluie n’est pas pour demain.

AA


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 12 OCTOBRE  2018

 

12-10 : la cascade de la Pisserote.


Le jour se levait quand le groupe s'est rassemblé sur la place où depuis quelque temps déjà le cantonnier ramasse les feuilles mortes à la pelle... Nous avons pris la route jusqu'au hameau du Verger, sur la commune d'Arfeuilles (03120). Nous étions treize, et l'air était doux. Nous sommes remontés
 depuis la cascade, lestement pour la plupart mais péniblement parfois, au long du Barbenan, à travers rochers et racines, pour rejoindre les Biefs. Surpris par le vert vif des prés, l'abondance des châtaignes, et la chaleur encore estivale. Une belle randonnée d'une dizaine de km.

 


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 5 OCTOBRE  2018

 


05-10 : Fleurie en Beaujolais


de notre Fleury vers l'autre, deux départs : le premier à 7h30 pour une randonnée de 16 km, le second à 10h30 pour un circuit de 4,5 km. Nous devions tous nous retrouver à la chapelle de la Madone pour y pique-niquer ensemble et ce qui fut dit fut fait. Nous étions tous là, ceux qui marchent vite et ceux qui vont lentement, celui qu'on avait perdu et ceux qui s'étaient divisés, les partis tôt et les partis tard, oui nous étions tous là, au sommet de la colline, en surplomb des vignobles, immergés dans la lumière de cet espace d'envol, de ce magnifique paysage. Les vignes étaient encore vertes, les rangées de ceps à peine ourlées de roux et de pourpre. Les vendanges avaient eu lieu, mais il restait quelques grappes bleues au jus sucré.

 


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 28 SEPTEMBRE 2018

 

28-01 : Oyé : 11, 5 km

 

la fraîcheur matinale ne dure guère, le ciel est nu, et la chaleur bientôt pesante. Départ à 8 h pour Oyé où nous espérons trouver des noix. Nous sommes dix : le groupe est amputé d'une partie de ses membres, envolés vers la Corse. Dix sur le circuit S4 « Entre pierres et pâturages » ; les pierres, ce sont celles des châteaux (Oyé, Daron, Chaumont) ou des opulentes maisons brionnaises, et les pierres sèches des murets ; quant aux pâturages, le manque d'eau les a ravagés. L'herbe est rase et de la couleur du sable, on se croirait dans la pampa ! Des noix, il y en a beaucoup sur le chemin, mais elles ont encore leur brou, et il est noir et tache les doigts. Le toit de la chapelle de Sancenay vient d'être refait, les échafaudages sont encore là. Retour vers midi au village où nous déjeunons dans un joyeux brouhaha « Aux Scaffoteux d'Oyé », le café-restaurant en face de l'église que deux jeunes Belges ont récemment rouvert.


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 21 SEPTEMBRE 2018

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

21-09 : Céron,

 

douceur matinale, le thermomètre indique 20°, le ciel est couvert. Départ du centre de Céron pour une petite randonnée de 12, 5 km. Partout l'herbe est rase et grillée, la terre sèche et dans les chemins jadis si boueux, si glissants, les roues des trac­teurs ont laissé de profondes ornières que le soleil a durcies. Au retour, courte halte à la bibliothèque où semble battre la vie du village, puis embarquement pour Fleury et un nouveau rendez-vous sous le chêne. Nous étions quatorze par routes et chemins.

 

FLR

 

PS : à l'occasion de la rencontre avec un superbe champignon colonisant le tronc d'un arbre, nous avons appris (de Gérard S., féru de mycologie), l'origine de l'amadou.

Cliquer sur la photo pour l'agrandir
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 14 SEPTEMBRE 2018

14-09 : Coublanc, 12 km

 

 

circuit n°10 des balades vertes, et celle-ci est baptisée « à la rencontre de notre patrimoine ». À part une maison du XVIème siècle, le patrimoine en question est surtout chrétien et relativement récent : une église édifiée au milieu du XIXème siècle, un oratoire érigé en 1875, auquel on ne peut accéder, une copie de la grotte de Lourdes, aménagée en 1936. Le ciel est couvert, au loin la brume estompe le sommet des collines, la fraîcheur est agréable, nous sommes douze et marchons d'un bon pas : montées, descentes, goudron, chemin sableux, à découvert ou à travers bois, ramassant ici quelques poires et là deux ou trois noix, croisant ailleurs le regard d'une boîte aux lettres. Halte sous le chêne au retour.


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 7 SEPTEMBRE  2018

07-09 : Amanzé, 13 km

 

Une dizaine de marcheurs, balade dans les bocages brionnais, passage devant la maison du dinandier ou l’on peut admirer quantités d’épis de faîtage et girouettes, plus loin, gouttière en forme de crocodile, ancienne meule de pierre dressée au croisement des chemins, petit pont romain, château de Chaumont à l’horizon.

Promenade à la fois bucolique et riche en découvertes.

 

D A


Lire la suite