fleury-la-montagne
fleury-la-montagne
Travaux


Projet Voie Douce 

 

 

 

Le projet de création d’une voie douce, avec la réfection du mur en pierre, sera soutenu financièrement par l’Etat et le Département. Ces travaux seront réalisés en 2018.

 


Voirie

 

Les travaux de voirie ont été effectués par l’entreprise Eiffage et concernaient le Chemin du Rochet, la Route de St Nizier, la Route des Gros Buissons, la Route de la Vèvre, le Chemin du Bois Rouin, la Route du Bas des Bruyères et la Route des Fleuriats.

 

L’entreprise Chavany, quant à elle, a réalisé le bouchage des nids de poule et les travaux de fossés : en dessous du Bourg, Chemin des Gros Buissons, Chemin du Rochet, Chemin du Bussy, ainsi que la réfection d’une tête d’acqueduc Chemin de la Barnaudière.

 




Travaux de mise en conformité Handicap et aménagement de l’espace public entre la mairie et l’église

La circulation est rétablie en périphérie de la mairie et de l’église.

Les travaux de mise en conformité Handicap et d’aménagement des espaces sont terminés.

Reste à réaliser l’ensemencement du gazon, la plantation d’arbustes dans les massifs aux abords de l’église.

 

 

Ces travaux ont consisté à :

 

1) Mettre en « conformité Handicap » :

- les sanitaires : école, salle du Vieux Cuvage, mairie- église.

- le stationnement parking : école, mairie, salle du Vieux Cuvage, salle familiale.

- les circulations et cheminements : locaux scolaires, mairie, salle du Vieux Cuvage, salle familiale- bibliothèque, église.

 

2) Aménager l’espace entre la mairie et l’église ainsi que l’accès à la future voie douce, terminant ainsi la structuration du bourg.

 

3) Créer deux ralentisseurs sur la RD 227 afin de limiter la vitesse aux entrées du bourg.

 

Ces travaux d’un montant estimatif de 124480 euros HT ont fait l’objet de subventions de l’état, de la région, du département, du FIPHFP, à hauteur de 81783 euros.

 

Ils ont été réalisés par les entreprises : Coelho pour la maçonnerie carrelage, Coelho- Bourgeon pour les VRD, Menis pour la plâtrerie peinture, Gonnet pour la menuiserie, Belot pour l’électricité, Rivolier pour la plomberie sanitaire, Vervas Métal pour la métallerie, sous la conduite du cabinet Figural, ont perturbé quelques semaines les accès aux différents bâtiments publics, mais chacun appréciera la mise en valeur de nos espaces.

 


Cadran solaire 

 

Le cadran solaire a été entièrement restauré. Les travaux de préparation ont été réalisés par Henri Ghizzo que nous remercions vivement. Le traçage et la peinture ont été effectués par l’entreprise Hervier.

 


La première phase des travaux de mise en conformité Handicap des espaces et bâtiments publics

FLEURY LA MONTAGNE

 

La première phase des travaux de mise en conformité Handicap des espaces et bâtiments publics a démarré comme prévu lundi passé, avec la création de places de stationnement  pour la salle du vieux cuvage, la cour de la salle familiale –bibliothèque, les sanitaires salle familiale et  mairie –église. La deuxième phase concernera l’école lors des prochaines vacances scolaires fin avril, suivie d’une troisième phase courant mai, relative à l’espace entre mairie et église… Ces travaux génèrent quelques désagréments pour les usagers des locaux et espaces concernés bien compris par les Fleurandins.. !  .

 

DV

 



AMENAGEMENT DE L’ESPACE PUBLIC ENTRE MAIRIE ET EGLISE

 

  

Selon le schéma directeur d’aménagement du bourg, initié en 2002 et réactualisé en 2008, et en réponse aux obligations règlementaires concernant l’accessibilité des lieux publics, le conseil municipal travaille à la mise en œuvre de la première tranche de travaux.

 

Lors de la réunion du 9 décembre 2016 en mairie de Fleury la Montagne, la commission Travaux a validé le rapport d’analyse des offres établit par l’architecte Séverine Macarez du cabinet Figural. Puis le conseil municipal, lors de la séance du 13 décembre 2016, a entériné le choix des entreprises et les options retenues. Les ordres de services dûment signés vont permettre un démarrage des travaux le lundi 3 avril 2017 pour une durée de 2 mois avec réception le 2 juin 2017 au plus tard.

 

Deux contraintes au planning, les travaux devront se faire :

 

-pour la salle du vieux cuvage entre le lundi 3 avril et le jeudi 13 avril

 

-pour l’école entre le lundi 18 avril et le jeudi 17 avril

 

Les travaux prévus :

 

· Réfection des enrobés au pourtour de l’église, permettant l’aménagement de pentes douces pour faciliter toutes les entrées de bâtiment.

 

· Réfection complète des sanitaires publics pour une mise aux normes accessibilité

 

· Création de places de stationnement handicapé, à proximité de chaque bâtiment communal (école, mairie, salle du vieux cuvage, etc…)

 

· Requalification de l’éclairage public vers l’église

 

· Mise en enrobé de couleur pour la cour de la salle Familiale et la bibliothèque.

 

· Adaptation des sanitaires de la salle du vieux cuvage et de l’école

 

Ces travaux pour un montant de 111606€Ht (honoraires compris) vont contribuer à l’embellissement de notre village, mais surtout à offrir le côté pratique qui manque encore à beaucoup de lieux publics lorsque l’on est en difficulté de mobilité (personne âgée, maman avec une poussette, à fortiori pour une personne handicapée, …)

 


SDA = Schéma Directeur Assainissement

 

 

La commune de Fleury-la-Montagne s’est engagée dans la réalisation d’un schéma directeur d’assainissement et d’eaux pluviales. Le bureau d’études en charge du dossier est Réalités Environnement, basé à Trévoux.

 

L’étude se déroulera en 4 phases :

 

  • Phase 1 (début 2017) : Recueil de données et repérage des réseaux avec l’ouverture des regards de visite et mise à jour des plans. Identification des dysfonctionnements.

 

  • Phase 2 (printemps 2017) : Campagne de mesures, avec l’installation d’appareillages pour mesurer la pluviométrie et les débits qui transitent par les réseaux d’assainissement de Fleury-la-Montagne. Chaque semaine pendant environ 1 mois, les techniciens viendront contrôler leur matériel. Une visite de nuit (de minuit à 5h du matin) est également prévue afin de localiser les infiltrations d’eaux propres (eau de nappe ou de sources) dans les réseaux.

 

  • Phase 3 (été 2017) : Investigations complémentaires, avec réalisation de passages caméra dans les réseaux (localisation et caractérisation fine des défauts des collecteurs) et de tests au fumigène / contrôles au colorant (localisation des anomalies de branchements entrainant des apports d’eaux pluviales dans les réseaux d’assainissement et/ou d’eaux usées dans les réseaux pluviaux).

 

  • Phase 4 (fin 2017) : Etablissement d’un programme d’actions et travaux, chiffrés et hiérarchisés, permettant l’amélioration du système d’assainissement et une meilleure gestion des eaux pluviales, notamment au droit de zones urbanisables.

 Vous serez donc amenés à croiser les équipes de Réalités Environnement et de leurs partenaires (géomètre, inspections télévisées) dans les rues de Fleury-la-Montagne à plusieurs reprises.

 

Cette étude permettra à la commune de définir les prochains travaux à réaliser sur le système pluvial et d’assainissement pour améliorer leur fonctionnement, réduire leurs impacts sur la qualité des cours d’eau et satisfaire aux obligations règlementaires.

 


TOUS PAYSANS

Tous Paysans !

 

Qu’est-ce que c’est ? C’est un projet visant à accompagner un collectif d’acteurs locaux dans l’élaboration d’initiatives innovantes et participatives, contribuant au développement économique, social et environnemental de notre territoire rural, le Brionnais.

 

Le projet “Tous Paysans” est un projet d’animation du territoire Brionnais autour de l’agriculture et l’alimentation ; avec le soutien financier du Conseil Régional Bourgogne Franche-Comté et de l’Union Européenne via le FEADER. C’est une action participant au développement économique, social et environnemental de notre territoire rural. Il a pour objectif de s'interroger ensemble sur la multifonctionnalité de l’agriculture, la pluriactivité en milieu agricole, l’entrepreneuriat collectif et rural, comme autant de facteurs pressentis favorables au développement viable et vivable de notre territoire.

 

Deux séance « atelier » ont été organisées, le 27 janvier à Vauban et le 6 février dernier à Semur en Brionnais. Une prochaine séance est programmée le 14 mars à Marcigny pour entamer l’élaboration d’un plan d’action. Il s’agit de fédérer les initiatives et souhaits des acteurs locaux afin de créer une synergie positive visant par exemple à faciliter et promotionner les filières courtes. Les « ateliers » sont tenus par un panel le plus représentatif possible de l’ensemble des acteurs tant » producteur que consommateur » au sens large.

 

Pour information, les agriculteurs de Saône et Loire pourront bénéficier gratuitement du Service de Remplacement de leur canton s’ils participent aux réunions proposées dans le cadre du projet “Tous Paysans”. Le remplacement devra s’effectuer dans les 3 mois après les réunions. (Seule l’adhésion 2017 étant à la charge de l’agriculteur).

 

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à contacter Anne-Sophie DEVIGNE (Coordinatrice de projet ) au 06 01 76 72 55.

 

FB


 

CR réunion du 4 janvier 2017, à Fleury la Montagne

 

Le dispositif et le projet :

 Ce temps d’échange organisé à Fleury La Montagne le 4 janvier 2017 s’inscrit dans le cadre du projet « TOUS PAYSANS ! » dont l’objectif est un travail d’accompagnement d’un collectif d’acteurs locaux dans l’élaboration d’initiatives innovantes et participatives, contribuant au développement économique, social et environnemental du Brionnais.

 Ce projet est financé à 100% par le conseil Régional de Bourgogne – Franche Comté et l’Union Européenne via le FEADER.

 Les 2 structures porteuses sont des associations :

 ·       

Accueil Paysans Bourgogne ;

 

·         Les Vies La Joie de St Julien de Jonzy.

 

Les objectifs :

 

·         Objectif 1 : Constituer un groupe opérationnel d’acteurs économiques du territoire, les coopér’acteurs.

 

·         Objectif 2 : Susciter le débat, faire émerger des idées et permettre au groupe de coopér’acteurs d’élaborer un plan d’action en réponse aux besoins du territoire ;

 

·         Objectif 3 : Caractériser les fermes tournées vers la pluriactivité et les liens unissant les agriculteurs à leur territoire, en s’appuyant sur des instituts et des travaux de recherche.

 

 

 

Ces objectifs devraient traiter des thématiques ci-dessous et d’impulser une synergie nécessaire à leur mise en œuvre, leur lien et leur pérennité.

 

·         Agriculture territoriale ;

 

·         Alimentation de qualité et de proximité,

 

·         Développement local, territorial et rural ;

 

·         Lien entre les acteurs d’un territoire ;

 

·         Circuits courts ;

 

·         Agro-écologie ;

 

·         Initiative collective ;

 

·         L’emploi en milieu rural ;

 

·        

 

A ce jour, 3 phases ont été identifiées comme nécessaires à la mise en oeuvre de ce projet :

 

·         1 phase de diagnostic pour une meilleure compréhension du territoire et de ses enjeux,

 

·         1 phase de concertation et de coopération pour susciter le débat, faire émerger des idées et élaborer des solutions localement,

 

·         1 phase de capitalisation du travail réalisé pour partager et essaimer l’expérience du Brionnais à d’autres territoires ruraux.

 

 

 

La séance du 4 janvier

 

La rencontre de mercredi 4 janvier s’inscrit donc dans la phase 1 et l’objet était de recenser les initiatives locales (réussies ou non) et d’en définir :

 

·         Les attentes initiales

 

·         Les moyens mis en œuvre  pour leur déploiement ;

 

·         Les difficultés rencontrées ;

 

·         Les résultats obtenus.

 

 

 

Le groupe de travail était suffisamment varié pour obtenir une complémentarité d’avis et de points de vue. Il a toutefois été souligné l’importance d’élargir l’information sur ce projet et les dispositifs qui peuvent en découler. En effet ces groupes de travail doivent être limités pour des raisons évidentes d’organisation, mais de fait on note de nombreuses absences

 

Les personnes présentent ont pu faire part de leur attentes et de leur idées dans les domaines des thématiques précitées ; quelques retours d’expérience et les principales difficultés rencontrées. D’une manière générale il se dégage que les producteurs souhaitent proposer des produits de qualité, sains et produit dans un respect de l’environnement. Que ce souhait, même s’il peut être émergeant, s’inscrit parfois en opposition avec les directives européennes et nationales (au moins dans les prérequis de sa mise en œuvre) d’où des difficultés administratives. Et que pourtant il répond à des attentes des consommateurs également soucieux de l’emploi local et du bien vivre sur le territoire.

 

L’ensemble des participants a pu constater qu’il y avait de nombreuses initiatives convergentes (très positif) dont parfois on connait mal l’existence. Cette lacune est un des objectifs affichés du projet : créer une synergie territoriale, un réseau qui donnera de la force à ces initiatives à la fois individuelles et collectives.

 

Il a également été souligné que ce projet s’inscrit tout à fait dans les schémas de développement territoriaux donnés par le SCOT et sa déclinaison en PLUI (en cours)

 

Les animatrices : Anne Sophie Desvignes et le Cabinet « Autrement Dit »ont programmé 4 séances de ce type et une restitution sera faite le 27 janvier à St Maurice les Châteauneufs

 


peinture ecole

fleury-la-montagne

 

 

Les classes se préparent pour la rentrée, Pour recevoir les élèves dans les meilleures conditions, les classes de l'école de Fleury - St Bonnet ont fait peau neuve.
L'entreprise MENIS de St Nizier sous Charlieu est intervenue sur la deuxième quinzaine de juillet. Les travaux sont quasiment achevés, manquent quelques petites finitions et la mise en place du mobilier qui est planifiée début août.
Le cadre de travail tant pour les élèves que pour les enseignants sera ainsi plus agréable.
Cette opération fait partie du programme d'entretien budgété fin 2016.

CHANTIER COMMUNAL DU CLOS FLEURY

fleury-la-montagne

 

 

 

 

 

 

 

LE CLOS FLEURY EST PRÊT 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 9 mois de travaux, le chantier du CLOS FLEURY touche à sa fin.

Les premiers locataires vont pouvoir emménager début août.

Peu fréquent dans le domaine du bâtiment, mais du fait d’une vigilance constante de la part de l’équipe de maîtrise d’œuvre et de Daniel VINCENT, 1er adjoint à la commune de Fleury la Montagne et en charge des travaux et du patrimoine, le planning prévisionnel a été respecté. Il s’agissait d’un point important car une part non négligeable des aides de financement était assujettie à ce respect du planning imposant une réception des travaux avant fin juin 2016. C’est réussi, bravo à tous les acteurs de ce projet.

La réception a mis en avant une belle qualité de réalisation. En effet toutes les entreprises qui ont du intervenir ont eu à cœur de faire du bon travail. Le résultat se voit : ce sont de beaux appartements, bien conçus et qui devraient être agréables et faciles à vivre.

C’est une nouvelle vie qui commence pour ce bâtiment de caractère en plein centre de notre bourg. Par cette rénovation le conseil municipal souhaitait :

·         Sauvegarder et améliorer le patrimoine du village ;

·         Offrir des possibilités de logement de qualité pour les jeunes couples avec enfants (logement en étage) ainsi que pour les personnes plus âgées (logement au rez de chaussée)

·         Proposer des logements confortables mais avec des charges maîtrisées.

Sur ce dernier point, le conseil, va commencer une phase d’évaluation et de suivi de consommation des énergies. Parmi les choix techniques de conception, gageant sur une faible consommation, il a été retenu une solution de capteur géothermique profond. Sans être réellement novateur, puisque nos ancêtres avaient déjà recours à ce principe de chauffage, celui-ci n’est pas très courant dans nos régions. Et bien que l’ensemble du conseil soit convaincu, il y avait donc un coté promotionnel dans ce choix technologique.

 

 

Le clos Fleury est une belle réalisation, rendez-vous après un ou deux ans de fonctionnement pour valider que ce soit une réussite !!!

 

Frédéric BAYLE

 


fleury-la-montagne

Point d’avancement du chantier le Clos Fleury au 2 mai 2016

 

Du fait de la vigilance de Daniel Vincent et de notre maître d’œuvre figural le chantier reste dans le planning prévisionnel avec des prestations de qualité.

 Les cloisons et doublages sont finis, et nous avons pu procéder à des tests thermographique. La caméra thermique permet de déceler les défauts d’isolation – souvent dus à de petites malfaçons ou négligences quant à l’ étanchéité à l’air. Chaque détail à son importance : la sortie d’un câble électrique, l’habillage d’un tableau de fenêtre….Globalement nos logements sont bien réalisés et il y aura peu de retouches (photos 1957 et 0048)

A l’intérieur, les finitions commencent et les couleurs font leur apparition (photo 2107). Au rez de chaussée ce sont les carrelages qui sont en cours de pose (photo 2111)

A l’extérieur a débuté la réalisation du capteur géothermique. Deux forages d’une profondeur de 90ml vont permettre la création d’un circuit d’eau depuis la nappe phréatique jusqu’à l’échangeur de la pompe de chaleur. La température de l’eau ainsi remontée sera aux alentours de 12°C constant.

(photos 2104,2113 et 2115)

 

Cliquer sur les photos pour les agrandir.


 

 

 

Point d'avancement du chantier Clos Fleury au 16 mars 2016,

 

De l'extérieur l'évolution est visible, avec l'enduit de finition d'une belle couleur ocre pale, souligné par une jolie teinte de fenêtre. Les volets vont bientôt être suspendus.

A l'intérieur, les volumes sont en place et la chape du plancher chauffant du rez de chaussée vient d'être coulée. Les finitions intérieures vont donc pouvoir débuter.

Le forage pour les puits géothermiques est prévu cette semaine. Il s'agit d'installer 3 tubes permettant le puisage à une  profondeur de 70ml, où la température de l'eau est très stable aux environs de 12°C. Par le biais d'une pompe à chaleur, les calories seront extraites et accumulées pour les besoins de chauffage des 2 logements.

Dans ce principe d'échange dit eau/ eau (eau pour le puisage, et eau pour la diffusion par plancher chauffant), la pompe à chaleur est peu sollicitée et surtout fonctionne à un régime stable, ce qui a incidence forte sur sa longévité.

Nous essayerons de faire de temps à autre des retours d'expérience sur cette technique pourtant très ancienne, mais assez peu répandu dans notre région.

fleury-la-montagne

fleury-la-montagne

 

Point d'avancement du chantier Clos Fleury 10-02-2016

 

Le placage avance et les volumes prennent forme. Les joints, le lissage et les ratissages vont bientôt commencer.

Les façades prennent leur apparences finales, avec les couleurs savamment choisies par Séverine MACAREZ, architecte du projet et associée du Cabinet FIGURAL.

A ce jour les travaux avancent au rythme du planning prévisionnel...bravo!


fleury-s-expose fleury-la-montagne

POINT D'AVANCEMENT DU CHANTIER CLOS FLEURY

1ere semaine de Février 2016

 photo 874 : Les travaux d'isolation thermique et d'étanchéité à l'air se poursuivent. Pour l'étanchéité à l'air, remarquez le film soigneusement posé en complément de l'isolant thermique (laine de roche) et avant le passage des gaines électriques et autres canalisations.

 photo 873 et 871 :  S'ensuivent les doublages. Le lot Plâtrerie Peinture a été attribué à l'entreprise MENIS.

 photo 868 : A l'extérieur, l'entreprise LAPIERRE vient d'achever le dégrossi du crépis. Alors que nous hésitions à faire rejointoyer les pierres de façade, l'architecte des bâtiments de France a souhaité que la bâtisse soit enduite en laissant les encadrements d'ouverture en pierre apparente. Nous restons ainsi dans les usages de l'habitat  traditionnel local

 

à bientôt pour la suite du chantier...


fleury-s-expose fleury-la-montagne

 

POINT D'AVANCEMENT DU CHANTIER CLOS FLEURY

 

20 janvier 2016

 

Située au cœur du village, la bâtisse qui abritait le dépôt de pain jusqu’en 2014 est en cours de réhabilitation, par la commune, pour être transformée en deux logements. Sous la maitrise d’œuvre du cabinet FIGURAL, les travaux ont débutés mi-septembre. Après la démolition, les confortements de maçonnerie, dalles et dallage, escaliers sont maintenant achevés. Le tout est couvert d’une charpente et une couverture en tuile plate entièrement neuve. Aujourd’hui la phase de gros œuvre est quasiment terminée, et les corps d’état secondaires prennent progressivement possession des lieux.

L’isolation des logements a débuté depuis une semaine, et simultanément l’électricien et le plombier passent les conduites et canalisations qui chemineront dans les doublages.

Parallèlement le maçon profite des conditions climatiques favorables pour faire les dégrossis des façades.

Avec le blog, nous essaierons de faire des points d’avancement réguliers.

 

La commune.


Fleury la Montagne   Montée en débit   des télécommunications électroniques

A titre d' information, pour vous aider à comprendre:

 

Le débit de votre ligne se  mesure par le nombre de données numériques (bits) transmises sur une unité de temps (seconde). Ainsi, le débit de votre connexion est affiché en Mbit/s, soit 1 000 000 bits par seconde. Plus le nombre de données transmises par seconde est important, plus vous pourrez profiter des services multimédia (internet, TV, cloud, musique ...) d'une façon confortable. 



La transmission de vos données informatiques s'effectue dans les deux sens :

·         Débit descendant (aussi appelé download) : il s'agit du flux de données que vous recevez (envoyé depuis l'internet et transmis à vos équipements). Par exemple, pour visionner un film, télécharger des fichiers, afficher des pages web, écouter la radio par internet...

·         Débit montant (aussi appelé upload) : il s'agit du flux de données que vous envoyez vers internet. Par exemple, pour envoyer un mail, ou envoyer vos photos vers un album en ligne.

 

La transmission des données numériques sur la ligne téléphonique classique peut être assurée par deux technologies 

 

ADSL ou VDSL2. Le type d'accès dépend de la longueur de la ligne de téléphone et donc de l'éloignement des équipements d'accès Orange (DSLAM) par rapport à votre habitation.

L'ADSL et le VDSL2 se différencient par la vitesse de transmission des données :

·         ADSL : l'ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) propose :

o    Un débit descendant en général de 1Mbit/s à 15Mbit/s.

o    Un débit montant en général inférieur à 1Mbit/s.

·         VDSL 2 : le VDSL 2 (Very high bit-rate DSL) est une connexion internet qui permet des débits plus rapides que l'ADSL. Le VDSL 2 propose :

o    Un débit descendant en général de 1Mbit/s à 15Mbit/s, pouvant être compris entre 15Mbit/s et 50Mbit/s pour certaines des lignes les plus courtes (moins de 1km).

o    Un débit montant en général inférieur à 1Mbit/s, pouvant atteindre 8Mbit/s pour certaines des lignes les plus courtes (moins de 1km).

Le débit disponible sur votre accès internet, dépend des caractéristiques physiques de la ligne en particulier de sa longueur : plus vous êtes proche des équipements d'accès internet, plus la ligne est courte, plus votre débit est important :



 

Pour ma part, faisant partie de la zone VDSL2 ( moins de 1 km du DSLAM ORANGE)  j'ai demandé le changement de ma box auprès d'Orange ainsi que le changement de mon forfait ( peu de différence financièrement)

 

En résumé:

Si vous êtes près du DSLAM Orange (1 km du Bourg) vous pouvez demander à passer en VDSL2  (seulement si vous voulez une grosse accélération de votre débit. Pour mon cas, ayant la chance d'être dans le Bourg, je suis passé à 105 Mbits/s pour le débit descendant et 17,7 Mbits pour le débit montant)

Sinon vous restez avec votre installation actuelle avec une augmentation du débit moins importante qu'en VDSL2.

 

Daniel LIEBRA


fleury-la-montagne

FLEURY EST CONNECTE

Dans l’attente de l’arrivée du Très Haut Débit (THD) d’ici 2020, 45 sous répartiteurs téléphoniques situés sur des territoires disposant d’un débit internet faible ont été sélectionnés sur le département pour bénéficier dès maintenant d’opérations de montée en débit.  Ainsi le répartiteur de Fleury la montagne a été connecté ce mardi 12 juillet 2016 à 12h00 via la fibre optique.

Pour les usagers, et notamment les plus proches du répartiteur (vers l’école) une augmentation sensible du débit devrait suivre.

Il s’agit d’une première étape, s’en suivra le remplacement progressif des fils cuivre de notre actuel réseau téléphonique par de la fibre optique. L’objectif est qu’à un horizon 2020 tout le département bénéficie du THD. Cette opération cofinancée par l’Europe, l’Etat, la Région, le Département et la Communauté de communes de Semur en Brionnais a concerné Semur en Brionnais et Fleury la Montagne.

 

L’inauguration ne s’est pas traduite par l’habituel « coupé de ruban », mais par la connexion de la fibre optique. Etaient présents : Fabien GENET (vice-président du conseil départemental) ; Marie Christine BIGNON (Vice Présidente du Conseil Départemental) André MAMMESSIER (Conseillé Départemental) ; Arnaud DURY (Conseiller Départemental) Georges MATHIEU (Maire de Fleury la Montagne) ainsi que plusieurs maires et élus de la communauté e de communes


fleury-s-expose fleury-la-montagne

 

Le déploiement d’infrastructures de communications électroniques à très Haut Débit (THD)  représente un enjeu majeur de compétitivité des entreprises, d’attractivité  de nos territoires ainsi que le développement de nouveaux services et usages pour les citoyens. C’est dans ce contexte que le département de Saône et Loire a décidé d’engager un projet de couverture Très Haut Débit de fibre optique de l’ensemble du territoire du territoire en 2 étapes :2015/2020 et 2020/2022.Le montant estimatif des travaux de première tranche est de 164 millions financés par l’état , le département ,la région et les EPCI

 

Les zones d’activités économiques et en voie de développement ont été arrêtés  au niveau des différentes EPCI. Fleury la montagne et Semur  en Brionnais ont été retenus dans cette première phase .L’opération de montée en débit pour Fleury la Montagne se traduit par le déroulement de la fibre optique entre Iguerande et les 285 lignes de Fleury rattachées au sous répartiteur  téléphonique situé au centre bourg. . Le débit pourra être  compris entre 20 Mbit/s et 2 Mbits  à 3,5 km en fonction de la qualité des lignes téléphoniques existantes. Les travaux ont démarrés en décembre 2015 et se poursuivront ce premier trimestre 2016. Les réseaux d’alimentation électrique, de liaison fibre optique entre répartiteur et  future armoire de distribution, de support des nouvelles structures sont réalisés ce jour.

 

Nul doute que cette première opération de montée en débit, très attendue sur la commune, sera un atout complémentaire pour la poursuite du développement des entreprises, des commerces, et  des services à la population.