fleury-la-montagne
fleury-la-montagne


AVIS DE REUNION PUBLIQUE POUR LE PLUI


A St Christophe en Brionnais, le 8 novembre 2018 à 19h dans la salle du Théâtre (proche de l’Eglise)

 

Le PLUI (Plan Locale d’Urbanisme Intercommunal) est la déclinaison du SCOT (schéma de Cohérence Territorial) et défini les règles d’usage et d’occupation des sols en fonction de quatre grands types de zones : zones agricoles, naturelles, urbaines et à urbaniser.

 

A la différence du PLU, élaboré à l’échelle communale, l’élaboration d’un PLUi vise à porter à une échelle intercommunale les problématiques d’urbanisme, d’habitat et de déplacements sur la base d’un projet de territoire partagé par les communes et l’intercommunalité.

 

Sur notre Com Com de Semur le projet de mise en place du PLUI a commencé début 2016, aujourd’hui il arrive à un stade où les grands principes sont établis. Le dossier a toujours été ouvert et soumis au public et pour renforcer cet état d’esprit, une réunion de présentation et de débat est organisée :

 

 

le 8 novembre 2018 à 19h dans la salle du Théâtre (proche de l’Eglise)


0 commentaires

RAMASSAGE ORDURES MENAGERES

 

Suite  au  constat réalisé sur plusieurs mois et au diagnostic réalisé  avec notre prestataire  de ramassage des ordures ménagères SECAF CHAMFRAY  en novembre et  décembre 2017, il s’avère que  certains de nos concitoyens et habitants de communes mitoyennes, continuent de penser que les conteneurs gris collectifs  de 660 litres mis à disposition pour certains quartiers, sont des annexes à la décheterie. Seules les ordures ménagères, placées dans des sacs étanches ,des habitants du quartier concerné, doivent être déposées dans ces conteneurs collectifs, les lundis ou mardis veille du ramassage. Tous les autres déchets( sauf ceux qui peuvent être compostés dans son jardin)sont accueillis à la déchèterie de Saint Julien de Jonzy.

Certains de ces conteneurs collectifs de 660 litres ,vont être supprimés . Les foyers des quartiers concernés  vont être informés individuellement et devront s’équiper de conteneur individuel  normalisé pour un ramassage en porte à porte .

Nous avons constaté lors de ces diagnostics que de nombreux bacs , ou récipients utilisés n’étaient pas conforme et ne pourraient plus être collectés tout comme les sacs plastiques posés à même le sol ..La législation du travail demande que les conteneurs Ordures Ménagères soient conformes à la règle R437 de la CRAM et à la norme EN 840.1.

 

A cet effet , la communauté de communes vous propose d’acquérir pour le ramassage des OM en porte à porte , un conteneur normalisé de 120 litres au tarif préférentiel de 25 euros . Ces conteneur (un par foyer) seront disponibles à la déchèterie de Saint Julien de Jonzy à partir du 3 aout 2018.


LE PLAN LOCAL D’URBANISME INTERCOMMUNAL (PLUI)

 

Pourquoi un PLUi ?

Par délibération du 12 octobre 2015, la CCSB a prescrit l’élaboration d’un PLUi sur l’ensemble des 14 communes qui la composent.

Ce travail doit permettre de répondre aux grands objectifs suivants :

  • Préserver le caractère rural et l’identité d’un territoire à forte dominante agricole tout en préparant son avenir sur les plans démographique, économique et environnemental
  • Tirer parti d’un environnement naturel, paysager et patrimonial exceptionnel… offrant un potentiel de développement économique
  • Compenser la faible densité du territoire en préservant la qualité du cadre de vie et en maintenant les équipements et services
  • Renforcer l’accessibilité du territoire et sa connexion aux bassins de vie limitrophes

 

Un outil de projet

Avant d'être un outil réglementaire, l'élaboration du PLUi est avant tout un moment clef pour la communauté de communes permettant de s'interroger sur un véritable projet de territoire sur long terme.

Ce projet s'articule autour de nombreuses thématiques : développement économique et commercial, réflexion sur les typologies d’habitat et les secteurs de développement, préservation du paysage et de l’environnement, développement des modes de déplacements doux…

 

Un outil règlementaire

Le PLUi à vocation à définir et règlementer l’usage et l'occupation des sols sur l’ensemble de l’intercommunalité. Il divise le territoire en zones à vocation urbaine (U), à urbaniser (AU), agricole (A) ou naturelle (N).

Chaque zone possède un règlement propre où sont définis les droits à construire de chaque parcelle, ainsi que l’aspect des constructions qui peuvent y être édifiées. C’est sur la base de ces règles que seront accordés ou refusés les permis de construire, de démolir et d’aménager.

 

Que contient le PLU ?

  • le rapport de présentation composé d’un diagnostic territorial et de l’état initial de l’environnement ainsi que l’ensemble des justifications du projet du PLU.
  • le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui définit les orientations générales en matière d’urbanisme et d’aménagement retenues par l’intercommunalité
  • les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) qui définissent des schémas d'aménagement particuliers sur des futurs quartiers d'aménagement
  • le règlement qui se compose d’un document écrit et d’un document graphique qui définit les règles générales d’urbanisation du territoire communal
  • des annexes (servitudes d’utilité publique, plan des réseaux...).

 

 

ETAT D'AVANCEMENT DE LA PROCEDURE

 

Un bureau d’études a été mandaté par la communauté de communes pour mener à bien cette révision. Un appel d’offre a été lancé et après sélection, le groupement retenu se compose d'un bureau d’études pluridisciplinaires compétent en urbanisme, paysage et architecture, « l’Atelier du Triangle », qui assurera la conduite de l'étude et qui s'accompagne d’un bureau d'études spécialisé en environnement, « Mosaïque Environnement ».

 

Phase 1 - Diagnostic et enjeux

Engagée fin 2016, la première phase d'étude consistait en un état des lieux du territoire sur l’ensemble des grandes thématiques de l'aménagement. Les résultats ont été présentés lors d'une première réunion publique le 13 mars 2017.

Cet état des lieux a permis aux élus d‘identifier et de hiérarchiser les grands enjeux du territoire, avant de se lancer dans une réflexion d'aménagement visant à définir leur projet. Celui-ci s’est traduit par l’élaboration du Projet d'Aménagement et de Développement Durable.

 

Phase 2 - Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD)

Le PADD est la « clef de voûte » du PLUi. Il exprime une vision globale pour l’ensemble du territoire de la CCSB à l’horizon 2035 et décline une stratégie de développement à travers la traduction des choix retenus par les élus sous forme d’orientations stratégiques.

En l’occurrence, le projet porté dans le cadre du PLUi se fonde sur la préservation et la valorisation de la richesse patrimoniale du territoire, lequel se fonde sur 3 piliers :

  • L’agriculture avec l’activité d’élevage de la race bovine charollaise
  • Le paysage et le patrimoine bâti : association d’un paysage harmonieux et d’un bâti remarquable ;
  • Les milieux naturels, riches et diversifiés et un environnement préservé.

Les grandes orientations du PADD ont été présentées et débattues avec les habitants à l’occasion d'une seconde réunion publique le 14 décembre 2017.

 

Phase 3 - Traduction du projet dans les pièces règlementaires

Depuis le début de cette année 2018, les élus travaillent à la déclinaison des orientations du PADD dans les pièces règlementaires du PLUi. Cette traduction est fondamentale puisqu’il s’agit d’assurer la cohérence interne du plan.

Concrètement, il s’agit de formaliser :

  • le règlement graphique : zonage délimitant les zones naturelles, agricoles et constructibles.
  • le règlement écrit : composé d’un certain nombre d’articles règlementant l’usage des sols, le gabarit et l’aspect extérieur des constructions, les réseaux, les espaces verts, le stationnement…
  • les orientations d’aménagement et de programmation (OAP) : posant des principes d’aménagement à respecter (implantation des bâtiments, densité, traitement paysager…) pour les secteurs de développement stratégiques.

Ce travail est actuellement en cours. Il sera présenté et discuté lors de plusieurs réunions publiques dédiées, lesquelles se tiendront fin 2018 (des mesures d’information seront assurées en amont).

 

Phase 4 - Procédure administrative (consultation et concertation)

Par la suite, l’étude sera finalisée (jusqu’à l’« arrêt du projet ») puis soumise à l’avis des personnes publiques et autres partenaires associés.

Enfin, une enquête publique se tiendra afin que chacun puisse prendre connaissance en détail du contenu du dossier et éventuellement formuler des observations… avant l’approbation finale du PLUi.

 

 


Vœux du Maire - 7 janvier 2018

fleury-la-montagne

 

Vœux du Maire :

 

Dimanche 7 janvier, le maire Georges Mathieu entouré du conseil municipal ,présenta ses vœux à la population réunie salle du vieux cuvage en présence de Marie Christine Bignon conseillère départementale .L’occasion de faire le bilan de l’année 2017 avec de nombreux travaux réalisés: voirie , mise conformité accessibilité salle vieux cuvage ,Ecole ,cour bibliothèque ,accés + sanitaire mairie, espace mairie-église ,cadran solaire ,élaboration du schéma directeur Assainissement collectif, PLUI et présenta les projets 2018 : Voie douce et restauration muret en pierre coté colonie , numérotation des habitations .recensement qui sera réalisé entre le 18janvier et le17 février. Il remercia toutes les associations et personnes bénévoles qui assurent des animations soutenues sur notre commune ainsi que les élus et le personnel communal pour leur collaboration et présenta les 13 nouvelles familles installées sur la commune en 2017. Marie Christine Bignon dit son plaisir d’assister à cette cérémonie des vœux , appréciant le travail réalisé sur la commune, rappelant les actions et le soutien du conseil départemental pour tous les projets communaux , communautaire : voirie ,action sociale ,bâtiment , médical ,haut débit . C’est autour d’un large buffet offert par la municipalité que les échanges se poursuivirent dans une excellente ambiance

 

 

VŒUX DU MAIRE de FLEURY LA MONTAGNE

 

DIMANCHE 7 JANVIER 2018

 

 

 

 

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

 

Je vous remercie de votre présence à cette traditionnelle cérémonie des vœux de la Municipalité et vous présente au nom du Conseil Municipal, nos meilleurs vœux de santé, joie et bonheur pour cette nouvelle année, pour vous et vos familles.

 

 

 

J'aurais une pensée pour toutes les personnes qui n'ont pu être présentes aujourd'hui, retenues par des obligations diverses ou la maladie, en particulier

 

Michelle GIRARD et Henri DEMONT à qui je souhaite un prompt rétablissement.

 

Je salue la présence de Marie Christine BIGNON, Conseillère Départementale

 

 

 

Sont excusés : Josiane CORNELOUP, Députée, André MAMESSZIER, Président de la Communauté de Communes, Audrey SPINDLER, Directrice de l'Ecole

 

 

 

Revenons sur les travaux effectués en 2017 :

 

 

 

  • Entretien des fossés et bouchage des nids de poule pour un montant de 4869,12 € TTC.

  • Entretien des revêtements, Route de St Nizier, Route des Gros Buissons, La Vesvre, le Bois Rouin, le Bas des Bruyères, les Fleuriats, le Rochet pour un montant de 30761 € TTC.

  • Mise en conformité accessibilité Vieux Cuvage, École, mairie-église, cour bibliothèque, ces travaux d'un montant de 151373 € TTC ont été subventionnés par l'état, le département, le fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.

  • Le cadran solaire de l'église a été remis en état par l'entreprise HERVIER, la préparation du support a été faite par Henri GHIZZO que je remercie.

  • L'étude pour l'élaboration du schéma directeur pour la gestion de l'assainissement collectif va se terminer. Les travaux d'entretien seront répertoriés et traités par ordre de priorité.

  • PLUI : l’élaboration du plan local d'urbanisme intercommunautaire se poursuit. Le PADD (projet d'aménagement et de développement durable) a été présenté à la population lors de la réunion publique du 14 décembre à SAINT CHRISTOPHE. Nous aller entrer dans la phase zonage dès fin janvier. Tous les documents sont consultables sur le site de la Communauté de Communes et en mairie. Un cahier est disponible en mairie pour recueillir vos observations.

 

Les travaux 2018 :

 

Remise en état du mur en pierres entre la mairie et la colonie et création d'une voie douce. Ces travaux pour un montant d'environ 38 000 € HT seront financés en partie par l'état et le Conseil départemental pour 17 185 €.

 

 

 

- Une étude sera lancée pour la numérotation des habitations qui deviendra obligatoire pour l'installation de la fibre optique. Cette signalisation facilitera les livraisons, la distribution du courrier

 

 

 

ÉCOLE : La rentrée a eu lieu le 5 septembre avec un effectif de 28 élèves. Myriam BEAUCHAMP a quitté FLEURY pour MARCIGNY, elle est remplacée par Maïlys REIS. Depuis la rentrée, nous sommes revenus à la semaine de 4 JOURS.

 

 

 

BIBLIOTHÈQUE :

 

Les bénévoles ont très bien assuré en 2017 avec de nombreuses expositions et rencontres avec des écrivains. Le programme 2018 est très riche puisque 6 dates sont déjà notées.

 

En 2017 la bibliothèque a compté 379 lecteurs (enfants et adultes confondus) qui ont emprunté 1879 ouvrages.

 

 

 

FLEURISSEMENT :

 

Le passage du jury a eu lieu le 26 juillet.. Les personnes présentes ont trouvé que nous avions un joli village. La remise des prix aura lieu le 24 mars à MACON.

 

Je remercie Henri DEMONT qui a assuré seul la plantation des fleurs.

 

 

 

RECENSEMENT :

 

Du 18 janvier au 17 février vous aurez la visite de Stéphanie DUMAS ou de Marie CASPAR qui effectueront le recensement. Elles se présenteront à vous munies d'une carte. Merci de leur réserver un bon accueil.

 

 

 

ORDURES MENAGERES :

 

En termes de tri, nous sommes presque les premiers de la classe, mais, il ne s'agit pas de baisser les bras. Afin de diminuer le tonnage des ordures ménagères et de mieux maitriser encore le tri, des conteneurs de 600 l seront supprimés dans certains hameaux et nous reviendrons au ramassage en porte à porte. Les personnes concernées seront prévenues par courrier en temps utile

 

 

 

En 2017, nous avons enregistré 6 naissances et célébré 4 mariages

 

Depuis le mois de FEVRIER notre dernier commerce a fermé ses portes, notre bourg s'en trouve encore plus désert. Une vente aux enchères du matériel et de la licence a eu lieu le 27 OCTOBRE. La commune a acquis la licence et aimerait beaucoup voir revivre ce commerce.

 

J'ai eu un contact avec une personne qui recherche une reprise d'activité en milieu rural, c'est pourquoi, nous vous avons transmis un questionnaire avec le bulletin communautaire pour étude de marché. Merci de le retourner en mairie.

 

 

 

Je remercie tous les présidents d'association et leurs équipes qui grâce aux manifestations qu'ils mettent en place animent le village toute l'année. Nous avons fêté avec plaisir en décembre dernier, le 40ème anniversaire du Sporting Club qui est toujours aussi dynamique. Une troupe de théâtre, FLEURY COMEDY s'est créée et nous présentera «  LE PERE NOEL EST UNE ORDURE » en avril

 

 

 

Merci également à Philippe LE ROUX qui anime avec passion les cafés philo, qui depuis la fermeture du café chez BEBELLE, se tiennent salle familiale.

 

 

 

Je remercie FLEURY CANTO et leur chef Paul MILLEY pour l'excellent concert de fin d'année.

 

 

 

Une troupe de théâtre, FLEURY COMEDY s'est créé et nous présentera sa pièce en avril.

 

 

 

 

 

Le blog de la commune fonctionne très bien grâce au travail fourni par Daniel LIEBRA et Frédéric BAYLE que je remercie. N'hésitez pas à leur faire passer vos articles ou informations.

La pose et la dépose des décorations de NOEL sont assurées par ROBERT, aidé par Guy CHARNAY, Guy DELANGLE et Jean Pierre ODIN que je remercie.

 

 

 

Je remercie également l'ensemble du Conseil Municipal et le personnel communal pour leur implication.

 

 

 

Je vais vous présenter les nouvelles familles installées en 2017 sur notre commune et leur remettre un livret d'accueil. :

 

  • Famille DELPLACE Coraton Maison SUBSEQUE

  • Famiile ROY-LALLEMENT– Les Corjots maison RIVOLLIER

  • M et Mme LIONNE – Les Cours – Maison FENAUX

  • Famille ROBERT-COPIE-CORREIA – Champagny- Maison CAVOT

  • Famille BARRET Vincent – Le Bussy maison Cité Nouvelle

  • Famille VAGINAY-GRISARD – Les Bruyères

  • Mme DELARBRE – logement école

  • Mme LECHERE-BERLANCOURT – Le Bois du Lac – Maison OPAC

  • Monsieur FYOT – La Barnaudiere

  • Famille CHALOPIN – Le Bas des Bruyeres

  • Famille MONTFORT-CHALET-DESCHAMPS – Le Bussy – Maison VERNAY

  • Monsieur et Madame FLUCHER – Chemin du Ris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je souhaite à toutes ces familles, BIENVENUE à FLEURY, village où il fait bon vivre.

 

 

 

 

 

Encore très bonne année à tous et je vous invite à partager le verre de l'amitié offert par la municipalité.

 

 

 

Je ne vais pas conclure sans souhaiter à Paul MILLEY un prompt rétablissement car il a dû subir une intervention chirurgicale cette semaine.

 

 

 

Le Maire,

 

 

 

Georges MATHIEU

 

 

 

 

 

 

 

 

 


AVIS DE REUNION PUBLIQUE POUR LE PLUI

 

 

A St Christophe en Brionnais, le 14 décembre 2017 à 18h30 dans la salle du Théâtre (proche de l’Eglise)

 

Le PLUI (Plan Locale d’Urbanisme Intercommunal) est la déclinaison du SCOT (schéma de Cohérence Territorial) et défini les règles d’usage et d’occupation des sols en fonction de quatre grands types de zones : zones agricoles, naturelles, urbaines et à urbaniser.

 

A la différence du PLU, élaboré à l’échelle communale, l’élaboration d’un PLUi vise à porter à une échelle intercommunale les problématiques d’urbanisme, d’habitat et de déplacements sur la base d’un projet de territoire partagé par les communes et l’intercommunalité.

 

Sur notre Com Com de Semur le projet de mise en place du PLUI a commencé début 2016, aujourd’hui il arrive à un stade où les grands principes sont établis. Le dossier a toujours été ouvert et soumis au public et pour renforcé cet état d’esprit une réunion de présentation et de débat est organisée :

 

le 14 décembre 2017 à 18h30 dans la salle du Théâtre (proche de l’Eglise)

 

 


PROFIL DE POSTE SERVICE CIVIQUE

PROFIL DE POSTE SERVICE CIVIQUE
Aide à la redynamisation de la communication du Point Information Jeunesse 

La Communauté de Communes de Marcigny recherche un(e) jeune volontaire intéressé(e) par la communication et l’information afin de mobiliser à la fois son expérience propre de jeune utilisateur des outils numériques d’information et les compétences « d’apprenti(e) » informateur, informatrice qu'il acquerra progressivement au sein du réseau Information Jeunesse.
Ses missions :
 Porter un regard critique sur les outils de communication du PIJ : plaquettes, sites, réseaux sociaux
 Proposer les adaptations nécessaires, notamment en matière de communication numérique
 Rédiger des informations sur les thématiques du PIJ sur les sites de la Communauté de Communes et du réseau Info Jeunesse
 Développer et dynamiser le compte Facebook du PIJ
 Sensibiliser les jeunes aux médias
 Participer à la vie du point information jeunesse et du réseau (accueil, projets…)
Nous recherchons un(e) jeune qui a une bonne maîtrise de l’outil informatique.
Le (la) volontaire devra être à l’aise pour communiquer oralement. Il devra faire preuve d’autonomie, d’un bon sens relationnel, d’écoute et de discrétion.
Cadre de la mission : Le (la) volontaire travaillera en lien et sous la responsabilité de l’informatrice du PIJ.
Le (la) volontaire effectuera un temps de travail de 24 heures par semaine dans le cadre de son service civique.
Date de début : 2 Octobre 2017
Durée du service : 8 mois
Adresser votre candidature, avant le 6 septembre à :
POINT INFORMATION JEUNESSE
ANIMATION JEUNESSE
Aurélie GOUY
11, Rue Freyssinet
71110 MARCIGNY
Mail : pij_marcigny@ijbourgogne.com


Communication Cabinet du Préfet, risques liés au démarchage

Le : 29 juin 2017 à 13:10 (GMT +02:00)
>
 De : "Communication PREF71" <pref-communication@saone-et-loire.gouv.fr>
>
 Objet : A l'attention des maires : risques liés au démarchage
>
 
>
 Mesdames, Messieurs les Maires,
>
  
> Depuis le 1er janvier 2017, le Direction départementale de la protection des populations a noté une augmentation des plaintes liées à des faits de démarchage à domicile dans le département de la Saône et Loire.
 
>
 
> Ces faits concernent la fourniture de travaux de rénovation ou d’amélioration de l’habitat, notamment la pose de panneaux photovoltaïques, aux devis incomplets, et à la rentabilité très aléatoire voire mensongère. Il est souvent proposé de financer ces travaux par un crédit à la consommation, dont le contrat est présenté le jour même.
 
>
 
> En plus d’une action visant à informer le grand public de ses droits et à le sensibiliser aux bons réflexes à adopter lors de ce type de démarchage (articles de presse), il est apparu essentiel de relayer cette information par votre intermédiaire.
 
>
 
> En effet, ces travaux s’accompagnent de demandes d’autorisation de travaux qui vous sont adressées et pour lesquelles le consommateur a bien souvent donné mandat à l’entreprise, sans comprendre réellement la portée de cet élément. Il apparait que ces entreprises font souvent signer des bons de commandes sous couvert de projets d’étude de faisabilité. Le consommateur n’a pas la volonté d’engager les travaux demandés.
 
> Ces opérateurs indélicats cherchent ensuite à réaliser les travaux au plus vite pour éviter toute rétractation du consommateur.
>
 
> Vous êtes donc invité, dans la mesure de vos possibilités, à la réception de la déclaration préalable de travaux déposée par un mandataire et portant notamment sur des opérations d’amélioration de l’habitat et d’éco-rénovation, à vérifier la volonté du propriétaire. En cas de démarchage abusif, celui-ci pourra vous adresser un courrier indiquant son opposition à la réalisation des travaux, vous permettant alors de refuser la déclaration.
 
> De même une attention particulière pourra être apportée aux demandes émanant de personnes vulnérables particulièrement ciblées par ce type de démarchage.
>
 
>
 Pour toute question, les services de la DDPP restent à votre disposition au 03-85-22-57-00. 
>
 
> Respectueusement,
>
 
>
 Service de la communication interministérielle
> Cabinet du préfet
> 03 85 21 81 59

 


Être Sénior ou s'occuper d'un Sénior


zERO PHYTO, FLEURY LA MONTAGNE S’INSCRIT DANS LA DEMARCHE

fleury-la-montagne

 

 

Engagé depuis maintenant plusieurs années dans une démarche globale de respect de l’environnement, le Conseil Municipal va suivre les prérogatives gouvernementales.

 

En effet la Mairie de Fleury La Montagne a depuis longtemps pris de initiatives visant à préserver l’environnement : plus de désherbant dans nos chemins de randonnée, ni le long des murs, plantations de végétaux locaux adaptés à nos terrains et moins consommateur d’eau,….

 

Depuis le 1er janvier 2017, par déclinaison de Grenelle 2, le gouvernement interdit progressivement l’usage et la vente des produits phytosanitaires. Une première étape est donc enclenchée : plus de recours à ces produits –nocifs pour la santé et la nature - depuis janvier 2017. Notons que la démarche doit également être appliquée par les particuliers, les professionnels et agriculteurs.

 

 

 

La toute première conséquence sera l’arrêt net de la mise en danger de nos santés. Peu de personne connaissent les précautions d’usage à l’utilisation de ces produits, et pourtant y ont recours chaque année.

 

La seconde est la préservation de la nature. Au sens large, que ce soit la flore – qui ne sera plus détruite, que ce soit la faune – qui va retrouver un périmètre naturel augmenté favorisant ainsi la biodiversité ; que ce soient nos cours d’eau – qui ne seront plus pollués par ces produits qui s’infiltrent et transitent par nos rivières et fleuves jusqu’aux océans. L’usage des pesticides est donc formellement à proscrire aux abords des caniveaux, fossés et cours d'eau.

 

La troisième – plus directement perceptible- est que la nature va reprendre ses droits. Progressivement nous allons voir réapparaitre des « mauvaises herbes » sur nos cheminement, nos trottoirs et allées, dans de petites anfractuosités entre bitume et béton… La commission Travaux et Voirie vient d’élaborer un plan d’action visant à maintenir sans herbe quelques espaces spécifiques comme les jeux de boule et le cimetière ; et à atténuer l’effet « pousse sauvage » Mais il va falloir nous habituer à ce changement de décors aux contours moins nets. Les enjeux sont extrêmement importants et doivent d’eux-mêmes nous aider à accepter ce changement. Il ne s’agit que d’une vision des choses : les « mauvaises herbes » ne sont pas si mauvaises que ça ! Et elles sont excellentes pour la nature qui a besoin de toutes les espèces et de tous les espaces pour mieux se porter.

 

Et enfin la dernière conséquence est économique : Désherber manuellement prend plus de temps qu’avec du désherbant. Le conseil municipal l’a pris en compte dans le budget 2017, sans hésiter.

 

Pour aller plus loin dans cette information vous trouverez 2 liens :

 

·         L’un vers le texte officiel annonçant ces mesures ; et mis en annexe ci-dessous

 

L’autre vers un guide des bonnes pratiques, avec notamment des exemples de changements opérés par quelques communes Téléchargez le "Guide des solutions - Ma commune sans pesticide"

 

 

 

FB

 

Lancement en France de la campagne "zéro phyto" en 2017

 

 

 

La campagne de communication sur le zéro pesticide dans les collectivités qui s'applique depuis le 1er janvier vient d'être lancée par Ségolène Royal, et un "Guide des solutions- Ma commune sans pesticide" vient d'être publié.

 

· Les pesticides ne seront plus utilisés dans les espaces publics (rues, jardins, parcs, …) :

 

Les collectivités locales et les établissements publics ne pourront plus employer de pesticides pour l’entretien des espaces verts. Seuls les produits de biocontrôle et les produits utilisables en agriculture biologique seront autorisés.

 

Les professionnels en charge de l’entretien des espaces verts, des routes, des voiries sont en contact direct ou indirect avec les pesticides. Les risques d’exposition ponctuelle ou prolongée peuvent provoquer des intoxications aiguës ou chroniques, variables selon le profil toxicologique du produit utilisé et selon la nature des expositions et de leur intensité.

 

L’utilisation des pesticides en ville atteint également les populations au plus près, notamment les enfants, particulièrement sensibles à la toxicité des produits phytosanitaires.

 

· La vente de pesticides dans les jardineries ne se fait plus en libre-service.

 

Afin de garantir la délivrance d’un conseil adapté, notamment pour les produits les plus dangereux, la vente en libre-service n’est plus possible depuis le 1er janvier 2017. Les distributeurs installeront des aménagements spécifiques empêchant l’accès direct au produit : la création de nouveaux espaces de vente animés par un conseiller ou l’installation de bornes interactives seront progressivement mis en place.

 

Cette mesure préfigure la prochaine étape prévue par la loi de transition énergétique : au 1er janvier 2019, la vente des pesticides chimiques sera interdite aux particuliers.

 

Les jardiniers amateurs qui n’ont jamais été formés dans leur grande majorité à utiliser des produits chimiques, ne prennent pas les précautions nécessaires pour se protéger, au moment du traitement ou après, par méconnaissance des risques de contamination. Pourtant, certains produits peuvent être dangereux, comme le démontre le classement du glyphosate (substance active du Round Up de Monsanto) comme «cancérigène possible » par le centre international de recherche sur le cancer (CIRC).

 

Selon un sondage IFOP*, ces deux mesures sont largement plébiscitées par les Français :

 

· 93 % des personnes interrogées jugent l’interdiction de la vente en libre-service des pesticides comme justifiée ;

 

· 80 % des élus et responsables d’espaces verts sont favorables à l’interdiction des pesticides dans les collectivités locales.

 

La Ministre a par ailleurs engagée des mesures pour lutter contre l’usage des produits phytosanitaires les plus dangereux :

 

· Interdiction de la plupart des néonicotinoïdes à partir du 1er septembre 2018 avant une interdiction totale à partir du 1er juillet 2020. Cette mesure a été votée dans le cadre de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages.

 

· Demande à la Commission européenne d’étendre l’interdiction des néonicotinoïdes à l’ensemble du territoire européen.

 

· Interdiction de l'épandage aérien des pesticides, sauf dérogation des Ministres de l’Environnement, de la Santé et de l’Agriculture.

 

· Instruction aux préfets de protéger les populations vulnérables en cas d’épandage de pesticides.

 

· Mise en place du label national « Terre saine, communes sans pesticides » pour distinguer les collectivités territoriales exemplaires en termes de gestion sans pesticides de leurs espaces ; 203 collectivités labellisées à ce jour.

 

Aujourd’hui, plus de 4160 communes sont déjà engagées dans des chartes locales à objectif « zéro pesticide ». 203 communes ont atteint un niveau d’excellence en supprimant totalement l’usage des produits phytosanitaires de leurs espaces. Elles ont obtenu le label national « Terre saine, commune sans pesticides ».

 


Sécu-jeunes.fr : tout savoir sur les droits et démarches

 

Sensibiliser et intéresser les jeunes à la Sécurité sociale. C’est l’ambition que ce sont fixés les acteurs de la Sécurité sociale.

Pourquoi ? La jeune génération a toujours connu la Sécu, elle n’imagine pas vivre sans. Et pourtant les jeunes ont du mal à identifier ses missions, son fonctionnement, ce qu’elle peut apporter.

L’ambition d’ « expliquer la Sécu aux jeunes » est née à la faveur du 70ème anniversaire de la Sécurité sociale.

Elle aboutit aujourd'hui à une démarche complète : la création d’un site « 
secu-jeunes.fr », des supports d'information distribués largement ainsi qu'un partenariat renouvelé avec l’Éducation nationale.

Le but est d’expliquer aux 16-25 ans ce que la Sécu leur apporte au quotidien à travers des réponses sur les droits et les démarches à suivre, autour de la santé, la vie étudiante, les jobs, le logement...

Etre mieux informé pour être acteur de la Sécurité sociale aujourd'hui et demain.

 


PARTICIPEZ AU CONCOURS DES PETITS JARDINIERS

PARTICIPEZ AU CONCOURS DES PETITS JARDINIERS

 

 

 

Dans le cadre du concours des Villes et Villages Fleuris, I'Agence Destination Saône-et-Loire organise un prix "des Petits jardiniers" de Saône-et-Loire. Ce concours gratuit est ouvert à tout enfant ou groupe d'enfants scolaires ou non qui ont une action lié à l'environnement.

 

Le dossier d'inscription ci-joint doit être accompagné d'un dossier papier explicatif complet relié avec des photographies avant le 5 MAI 2O17.

 

Le projet devra être présenté par les enfants au cours d'une visite du jury départemental des villes et villages fleuris dans votre établissement courant juin 2O17. (Pour les particuliers qui souhaitent participer, se rapprocher de la mairie pour convenir des modalités de présentation)

 

Ce prix est récompensé par le Départemental de Saône-et-Loire, les magasins Botanic, Natura'lys, Villaverde, le GAEC des Petits Bois, au cours de la cérémonie de remise des prix départementaux de fleurissement qui aura lieu début d'année 2018.

 


Refaire sa Carte Nationale d’Identité (CNI) :

À compter du 22 mars 2017, vous devrez déposer votre demande de CNI dans les mairies équipées d’un dispositif de recueil, comme les demandes de passeports. Si vous pouvez continuer à retirer l’imprimé CERFA en mairie de Fleury, il est fortement conseillé d’effectuer une pré-demande en ligne à partir de l’adresse suivante : https://predemande-cni.ants.gouv.fr

 


ENQUETE SUR LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE


Vœux de Mr le Maire 2017

fleury-la-montagne

 

Vœux de la municipalité

 

Dimanche 8 janvier , le maire Georges Mathieu entouré de son conseil municipal  , présentait à la population  salle du vieux cuvage, ses vœux 2017 devant une assistance un petit peu décimée par les grippes et le verglas présent sur la commune..L’occasion de faire un bilan positif des travaux réalisés au niveau voiries ,bâtiments ,aménagements ,fleurissement, montée en débit Internet, soulignant le dynamisme des associations nombreuses sur la commune ,et des initiatives participatives  (Henri Ghizzo tailleur de pierres ,Daniel Liebra qui a crée le Blog de la commune avec Frédéric Bayle, Paul Miley : Chorale Fleury Canto, Philippe Leroux animateur des cafés philo). Il présenta également les projets pour 2017 avec les travaux d’aménagement de l’espace entre Mairie et église , de mise en conformité Handicapés , le diagnostic assainissement collectif et eaux pluviales. Neuf naissances ont été recensées en 2016 avec 3 mariages et 15 nouvelles familles accueillies. L’occasion de présenter au public les nouvelles familles présentes qui reçurent chacune un livret d’accueil. La cérémonie se termina  dans une excellente ambiance autour d’une collation offerte par la municipalité .


Départ à la retraite de Monique Martin

fleury-s-expose fleury-la-montagne

 Vendredi 15 janvier 2016 s’est déroulée Salle Familiale ,une cérémonie très sympathique pour  le départ à la retraite de Monique Martin employée communale, qui réunissait  sa famille ,les élus et collègues de travail . Le Maire Georges Mathieu, entouré des deux anciens maires :Abel Barnaud et Daniel Vincent, retraça le parcours de Monique  au service de la commune  depuis le 13 mai 1989.Ils soulignèrent le professionnalisme, le sérieux  , la bonne humeur et la rigueur de Monique dans les nombreuses tâches qu’elle accomplissait . Monique reçu des cadeaux de la municipalité et de ses collègues  avant de se trouver devant le verre de l’amitié et  les brioches ….


Voeux de Mr le Maire 2016

fleury-s-expose fleury-la-montagne

 

 

 

 

 

 

 

 Bonjour à toutes et à tous,

 

Je voudrais tout d'abord vous remercier de votre présence à cette traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité et vous présenter au nom du conseil municipal, nos meilleurs voeux de santé, joie et bonheur pour 2016 pour vous et vos familles.

Après les drames effroyables que notre pays a traversés, nous devons ensemble défendre les valeurs de la République. Je souhaite que 2016 nous apporte à tous l'énergie nécessaire afin de relever les défis qui nous attendent.

Je remercie pour leur présence Mademoiselle PLACE, Comptable du Trésor et le représentant de la Gendarmerie nouvellement affecté à MARCIGNY

J'ai les excuses de Edith GUEUGNEAU, Député de notre circonscription, Marie Christine BIGNON, Vice Présidente du Conseil Départemental, du Père Simon Pierre LUDINARD et de bien d'autres personnes retenues par diverses obligations ou la maladie.

 

Retour sur les travaux réalisés en 2015 :

  • Des sèches mains électriques ont été placés dans les sanitaires de la Salle familiale et du Vieux Cuvage.
  • Les menuiseries de la mairie ont été remplacées par des éléments à haute performance énergétique par l'entreprise GONNET. La Sté MENIS les a repeintes à l'identique.
    Le montant des travaux de 15 822 € hors taxe a été subventionné par le Conseil Général à hauteur de 8000 €.
  • La réfection des lettres du monuments aux morts a été réalisée par l'Entreprise SANTI après un nettoyage par les employés communaux.
  • La croix chemin des Theurots a été réhabilitée et consolidée.
  • Suite à la procédure de reprise de concession à l'état d'abandon des tombes, les travaux de restructuration du cimetière ont été réalisés par l'Entreprise SANTI

 VOIERIE :

  • Des travaux de revêtement d'usure on été réalisés sur les routes de la Carrière, St Bonnet, Les Moines, Les Fleuriats, Monchanin, Coraton et les Beluzes.
  • Réfection de divers fossés et busages partiels Route de Saint Nizier et Vieux Cuvage
  • Chemin du Ris un enrochement est venu remplacé le mur effondré qui soutenait la chaussée.
  • Le 14 SEPTEMBRE ont débuté les travaux de l'immeuble Clos Fleury ex Maison ARNAUD.
Ces travaux en BBC rénovation permettront aux futurs locataires d'avoir de très faibles charges.
Un chauffage par géothermie sera installé. Les travaux de gros œuvre sont maintenant terminés.

Les appartements seront disponibles à la location en juillet 2016

Ce chantier d'un montant de 272 622 € HT ( honoraires compris)sera financé à hauteur de 80 000 € par la région,de 25 000 € par le Département, de 10 000 € enveloppe parlementaire de notre Député Edith GUEUGNEAU. Nous avons également déposé une demande de subvention auprès du Pays Charolais Brionnais pour des fonds européens. (programme LEADER)

  • Le local bascule a fait peau neuve avec la réfection de la toiture, l'agrandissement de la fenêtre, laissant apparaître le mécanisme ,le crépis.
  • Le 16 juillet passage du jury fleurissement qui a apprécié les travaux d'embellissement réalisés sur la commune.
    Un prix nous sera d'ailleurs remis le 16 JANVIER à PARAY LE MONIAL

Félicitations à Robert et Michel pour le travail accompli

 ECOLE :

La rentrée scolaire a eu lieu le 2 septembre avec un effectif en baisse. La reprise des activités périscolaires s'est effectuée avec la participation de tous les enfants. Ces activités entièrement financées par la commune coutent 200 € par élève hors subvention.

BIBLIOTHEQUE :

Le 19 septembre notre bibliothèque s'est vue dotée à CHARNAY LES MACON du prix de la petite bibliothèque soit 1000 €, remis par Ingrid ASTIER, Présidente du Jury et Jérôme TRIAUD, Directeur de la lecture publique.

Bravo aux bénévoles pour leur participation à ce concours. Elles donnent beaucoup de leur temps pour nous organiser des expositions et des rencontres avec des écrivains.

En 2015 la bibliothèque a compté 127 lecteurs qui ont empruntés 1727 ouvrages.

Je remercie tous les présidents d'association et leurs équipes qui animent le village et nous permettent de nous rencontrer lors des diverses manifestations

Merci également à Philippe LE ROUX qui anime les cafés philo et aux membres de FLEURY CANTO qui nous régalent de leurs concerts 2 fois par an

 

JOURNEES DU PATRIMOINE :

Le Pays d'art et d'histoire du Charolais Brionnais en partenariat avec la municipalité et les maisons paysannes de France ont animé les 19 et 20 septembre ces journées avec la présentation du travail de Justine BAJARD étudiante en 5 ème année d'architecture. Près de 150 personnes ont participé aux visites

 

MISE AUX NORMES HANDICAP :

Suite aux diagnostics réalisés sur les bâtiments et équipements, des dossiers de mise en conformité ont été établis. L'agenda d'accessibilité programmé a été déposé en Préfecture en septembre.
Des subventions d'un montant de 56335 € nous ont été accordées par l'Etat et la Région pour un montant de travaux estimé à 84540 € HT . Ces travaux seront réalisés sur 3 années et concerneront

la place église Mairie, école, salle du vieux cuvage, les accès, stationnements.

Le changement de la porte de la mairie et l'extension du bureau d'accueil sont déjà réalisés.

 

Un site internet en lien avec celui de la Communauté de Communes est en cours d'élaboration , il sera assorti d'un blog et devrait être opérationnel au 1er semestre 2016

Les travaux ADSL (Montée en puissance) se poursuivent. La fibre optique entre IGUERANDE et FLEURY devr ait être déroulée et raccordée au cours du premier semestre 2016.

 

A compter du 1er JANVIER, Monique MARTIN a fait valoir ses droits à la retraite. Elle sera remplacée dans ses fonctions par Annick REPELLIN qui occupe déjà le poste d'ATSEM et qui bénéficiera d'un poste à temps plein. Je souhaite à Monique au nom de toutes les personnes présentes une longue et heureuse retraite.

 

La commune participe aux travaux du Pays Charollais, du SMEVOM pour la gestion des déchets,

de la Communauté de Communes avec l'élaboration d'un PLUI ( Plan local d'urbanisme intercommunal).

 

Une réflexion est en cours quant à la fusion de la Communauté de Communes de SEMUR et celle de MARCIGNY qui pourrait devenir effective d'ici 2019. Fleury compte actuellement 686 habitants

La population est toujours en hausse. En 2015 il y a eu 4 naissances et nous avons célébré 5 mariages.

 

Je voudrais remercier sincèrement l'ensemble de l'équipe municipale et le personnel pour leur implication et leur compétence.

 

Merci également à Guy CHARNAY, Guy DELANGLE, J.P ODIN et Henri DEMONT qui prêtent main forte à Robert et Michel pour l'installation des décorations de NOEL, ainsi qu'à Henri GHIZZO qui anime les ateliers de taille de pierre et les travaux de restauration des murets en pierres

 

Avant de conclure et de partager avec vous le verre de l'amitié, je voudrais vous présenter les nouvelles familles qui se sont installées à FLEURY en 2015 et à qui nous remettons un livret d'accueil

 

  • Monsieur DUBOST- Madame BERTHIER – Les Bruyères

  • Madame PEREIRA – Le Bourg

  • Monsieur MIZIEWIEZ – Le Rompey

  • Madame LAROIX -Les Rues

  • Monsieur DRUERE- Le Bourg

  • Monsieur MERLIN – Madame BOURGEOIS – Le Bourg

  • Madame BONNET – Les Agrots

  • Monsieur GOIN- Madame BESSAIRE – Coraton

  • Monsieur MANZAGGI – Madame BENOIT

  • Monsieur VACUS – Madame GIRAUD – Les Bruyères

 Je souhaite à tous ces nouveaux habitants, la bienvenue dans notre village où il fait encore bon vivre.
N'hésitez pas à vous renseigner auprès des présidents d'associations si certaines activités vous intéressent et n'hésitez pas non plus à contacter la Directrice de l'école ou la mairie si vous avez des enfants qui peuvent être scolarisés à FLEURY, ils seront les bienvenus

  

TRES BONNE ANNEE A TOUS

 

Le Maire,

Georges MATHIEU