Section marche -sorties 2019


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 21 JUIN  2019

Fleury-la-montagne
une halte à la Barnaudière.

 

 

 

21-06 : autour de Fleury, 12,5 

fraîcheur matinale agréable, nous étions onze. Il s'agissait d'aller repérer les en­droits à faucher pour offrir aux randonneurs du 7 juillet des chemins praticables. Nous avons suivi en partie le circuit des chapelles, mais aussi parcouru des chemins caillouteux en sous-bois. Fougères déployées, sureau en fleurs, tilleul itou, et chant du coucou. Une halte ici, quelques cerises là. Et une pause sous le chêne. Attention, les tiques sont là !

 

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 14 JUIN  2019

Chatenay sous Dun – 13 km – 10 marcheurs

C’est la 1ère marche au calendrier de l’été, « où est-y l’été ? », départ de Fleury à 7h30, direction Chatenay-sous-Dun. Sur la place, le village arbore fièrement son nom sculpté dans les massifs de buis. Le temps est doux et le ciel couvert au départ de notre 1ère boucle, « le tour des roches ». Une petite pluie fine nous accompagne quelques instants, juste assez pour sortir les ponchos. La campagne est verdoyante, les prairies sont séparées de haies vives bien taillées, les fermes sont imposantes. Les vaches font la grasse matinée, même les tracteurs sont au repos, tout est calme et serein. Nous traversons des hameaux aux noms évocateurs : Les Toisons, Fontloup, La Croix Jugnon, Les Roches, La Rochelle…

Notre 2ème boucle, « le tour de l’Argolay », nous conduit à travers vallons et forêts, nous offrant de beaux points de vue sur le Brionnais. De part et d’autre du sentier, les sapins s’élancent vers le ciel et les parcelles déboisées se couvrent de digitales. Et puis soudain… Chatenay nous apparaît au détour du chemin, dans son écrin de verdure.

 

AA

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 6 JUIN  2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

06-06 : Écoche, 17 km

Exceptionnellement un jeudi, départ inhabituel à 8 h pour une randonnée elle-même... hors du commun, dans la fraîcheur des sous-bois, l'odeur âcre des ge­nêts et celle, plus suave, des fleurs de sureau. Après une ascension progressive, le circuit 7 suit la ligne de crête avec, au hasard des trouées dues aux coupes de bois, de beaux points de vue. Passage au col de la Bûche, au Crêt Loup et à la Croix de la fin. Cette fin, c'est celle de la guerre des religions dans la région. Elle s'est terminée ici par le massacre, par les troupes catholiques, de celles d'un chef calviniste qui avait lui-même assiégé Thizy. Il est difficile, en suivant ces chemins sableux ou caillouteux bordés de digitales, d'imaginer les luttes sanglantes qui ont eu lieu là où nous passons tranquillement, armés de nos seuls bâtons de marche... Pique-nique à Trévandré où nous retrouvons ceux qui marchent moins, ou ne marchent pas ce jour-là. Dix à l'aller, huit au retour, et combien pour le pique-nique ? Il suffit de compter sur la photo 


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 31 MAI  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

31-05 : Sarry, 12,5 km.

Connu sous le nom de « balade du chêne bossu » ce circuit S8 au départ de Sarry est pour nous la « balade des ornithogales » ; c'est plus joli ! Le pauvre chêne est bien là, mais il a rendu l'âme sans doute à cause de cette fameuse bosse. Nous étions douze au départ de Fleury, sept au retour. Des circonstances imprévues avaient contraint deux d'entre nous, puis trois autres, à prendre des raccourcis pour rentrer plus vite. Chaleur déjà estivale. Nuages d'un blanc laineux en suspens dans le bleu du ciel, prés métamorphosés par les boutons d'or. Les chemins étaient rasés de frais mais nous avons trouvé quelques aspergettes sauvées du passage destructeur de la débroussailleuse. Rencontré un joyeux groupe de marcheurs venus découvrir le Brionnais. Sommes rentrés par les chemins de traverses en suivant les foucades buissonnières d'un GPS.


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 24 MAI  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

24-05 : Saint-Rirand, une dizaine de km

tout petit village au creux d'une vallée, Saint-Rirand est une très ancienne paroisse sous le patronyme d'un martyr d'Autun du III ème siècle, Revenarius. Le circuit 22 grimpe dans la forêt, par des chemins caillouteux bordés de fougères renaissantes et de genêts en fleurs ; verts tendres pour les feuillus, sombres pour les conifères, et si vifs pour les prés, cette diversité est...grisante ! Nous montons, nous descendons, passons à la faussement nommée Croix du Sud (du supt plutôt ou sau = col de la montagne). Puis nous nous égarons, observant les fleurs du bord des routes, orchidées ou compagnons rouges et nous voici de retour près de l'église du village. Nous entrons pour regarder les trois yeux peints sous une statue où on croit reconnaître François d'Assise, mais où est écrit « Saint Clair ». Arrive alors un petit homme sans âge, à l'œil vif, Xavier Lecomte, qui a peint le chœur de l'église en 2015 et a envie d'entendre nos impressions ; il nomme ses modèles : un de ses copains pour le Christ grisonnant et rigide, une boulangère du voisinage pour la femme vêtue de blanc ; il explique les symboles inscrits sur les bêtes d'un troupeau dont il est difficile, de loin, de savoir s'il s'agit de vaches ou de moutons. C'était une rencontre extravagante dont nous parlons encore, de retour à Fleury, à l'ombre de notre chêne préféré. Nous étions onze.

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 17 MAI  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

17-05 : Sail les Bains, 14 km

partis sous un ciel couvert en direction du Pays de La Pacaudière. Départ d'un village connu depuis l'Antiquité gallo-romaine pour ses thermes : Sail les Bains Nous étions neuf sur le circuit 21. Bonne odeur de route mouillée, petite pluie fine et passagère, genêts en fleurs. Du vert, partout du vert, dont la littérature courtoise a fait « la couleur emblématique du monde végétal mais aussi celle de la jeunesse et de l'amour, tandis que la chevalerie lui réserve une place originale sur les chemins de l'aventure et sur les champs de tournoi. » (Ceux qui étaient à la salle familiale le 11 mai, devineront sans peine qui est l'auteur!). Pour nous pas d'aventure particulière, nous ne nous sommes pas égarés, nous ne sommes pas allés saluer les anges musiciens de la petite église ni ne sommes allés caqueter sous son joli porche mais nous avons fait halte au « Retour aux sources » où se disputait un tournoi.. de belote !

 

F L R

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 10 MAI  2019

 

10-05 : Perreux, 13 km

balade hors du Brionnais, à partir du village perché de Perreux, présenté dans un guide touristique comme une place forte avancée du Beaujolais en terre forézienne. Nous étions 14. Allant à l'allure des gazelles ou au pas du yak, nous avons traversé la cour du château de Chervé, admiré ce qu'il reste d'un immense cèdre, remonté l'allée principale du lycée agricole, discrètement salués au passage par des élèves distraits. Nous avons longé les parcs où vivent, en semi-liberté, de somptueux cochons. Et puis sont venus les chemins creux, quelques passages boueux, la forêt de jeune chênes, la passerelle au-dessus d'un ruisseau. Seulement quelques gouttes d'une pluie rafraîchissante. Beau temps, ciel variable.

F L R

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 3 MAI  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

03-05 : forêt de Lespinasse, 11 km

 

voici revenu le temps du muguet, et venue l'occasion d'une randonnée dans la fo­rêt de Lespinasse. Parcours du sanglier, le plus long, agréable et facile. Cheminer dans le sous-bois qui s'éveille est comme une immersion dans le vert tendre et lu­mineux de la frondaison. Nous sommes douze, plusieurs s'attardent à cueillir des bouquets parfumés et, plus loin, nous faisons une ronde joyeuse autour du chêne vénérable : si tenace est l'enfance !


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 26 AVRIL  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

26-04 : Iguerande, S 11, « bocage et collines en Brionnais », 17 km.

Au début de cette belle randonnée, les marcheurs s'élèvent progressivement au-dessus de la plaine et, en se retournant, découvrent la partie basse d'Iguerande, la Loire, le pont qui la traverse. Aujourd'hui l'eau était brune et les prairies d'un vert éclatant sous le ciel nuageux. Nous avons essuyé une brève averse, puis le ciel s'est éclairci, et bientôt quel bleu ! Vent frais, marche rapide. Partout des fleurs au bord des chemins, dernières violettes, premiers boutons d'or, orchidées même. La disparité sociale s'inscrit dans le paysage : ici des fourgonnettes hors d'usage abritent des réserves de bois, là une maison d'architecte domine la vallée. Nous avons rencontré des bovins blancs évidemment, deux jolies chèvres alpines et trois ânes bruns et après beaucoup d'ascensions et de descentes, sommes parvenus au pied de la solide église romane et redescendus jusqu'à l'unique voiture : nous étions six, cinq seulement de Fleury. 

 

F L R

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 19 AVRIL  2019

19-04 : Saint Didier en Brionnais, 14 km,

 

le fond de l'air avait cessé aujourd'hui d'être frais, la chaleur était brutalement devenue estivale. L'Arconce serpentait sans hâte, les troupeaux paissaient calmement et levaient la tête à notre passage, les feuilles tendres des arbres commençaient à se déplier ; les pissenlits en fleurs couvraient les prés de la couleur de la révolte. Nous étions onze, nous avons eu chaud, très chaud, et sommes au retour allés nous désaltérer sous le chêne.

 

F L R

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 12 AVRIL  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

12-04 :  Ambierle - 11 km - 10 marcheurs .

Nous empruntons le circuit Le Montenaud au départ du cuvage de la Martinière. 

Tout comme vendredi dernier, « le fond de l’air était frais en dépit d’un soleil aveuglant ».

Nous commençons par un raidillon longeant les vignes, dont la dénivelée se charge bien vite de nous réchauffer les mollets. Sur le replat, rencontre avec un retraité actif, occupé à débiter un tronc de merisier à la tronçonneuse. Notre parcours forestier alterne montées et descentes, avec de beaux points de vue sur la plaine roannaise. Point culminant de notre périple, la Croix Noailly à 572 m. d’altitude. Retour par notre raidillon préféré avec vue sur les vignes. Le vigneron nous explique que pour sa reconversion en bio, il plante, 1 année sur 2, des céréales et des légumineuses entre les rangs de vigne : du seigle pour l’azote et des pois pour le Co2 ; le mélange, écrasé au rouleau, devient engrais pour le sol.

Rendez-vous pour la dégustation du vin bio.

 

AA                  


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 5 AVRIL  2019

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

05-04 : Saint-Laurent-en-Brionnais, une dizaine de km.


Conforme à sa réputation, le fond de l'air était frais en dépit d'un soleil aveuglant. 
Nous avons laissé les voitures devant l'ancien pensionnat où des religieuses, autrefois, étaient chargées de l'éducation des jeunes filles, et sommes partis sur le circuit SL3, ses pentes douces et ses chemins creux. Les haies encore grises traçaient des figures géométriques sur le vert vif des prairies, les troupeaux blancs avaient quitté les stabulations. Pâquerettes, coucous, ail des ours : le printemps est là. Ici un troupeau de vaches laitières nous regarde passer, là un chien puis un autre signalent bruyamment notre présence. Retour à Saint-Laurent où l'église est ouverte : fortement restaurée au XIXème siècle, elle a conservé de l'époque romane (début XIIème siècle) le chœur, l'abside et le clocher. Nous étions treize. Joyeuse halte sous le chêne au retour.

 

F L R

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 29 MARS  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

   

Vendredi 29 mars, comme à l'accoutumée, rendez-vous des marcheurs et marcheuses fleurandins (et des communes avoisinantes), sur la place du bourg à 12h30..

Et là, ô stupéfaction, ne sont présentes que des marcheuses ! Aucun marcheur en vue!

Est-ce un complot,  une farce,  bisbille dans les couples ou y-a-t'il réquisition et mobilisation par l'armée des hommes de plus de soixante ans ?

Le c.m. (chef de meute) ne le saura pas...

C'est donc très perturbé que celui-ci emmène ses sept Amazones sur les lieux de l'exercice hebdomadaire, et ce-jour ci, direction La Gresle.

Sur place, force a été de constituer un tour de rôle pour que chacune des participantes puisse marcher seule avec le leader, car un vent de discorde commençait

 à poindre au sein de l'équipe féminine, chacune prétextant une légitimité à s'arroger le droit de marcher de concert avec le c.m....

Bon an, mal an, la troupe s'ébranla dans les piaillements et caquètement  sous une brise légère 

Heureusement les éléments étaient en notre faveur : très beau temps, température clémente et reliefs variés. Le charme de la campagne environnant La Gresle opéra

sur les miss comme un sédatif, et le parcours se déroula dans la joie et la bonne humeur sur une distance d'un peu plus de dix kilomètres.

 De retour à notre point de départ, dans sa très grande mansuétude le c.m. invite sa troupe au café du centre pour le débriefing d'un après midi cocasse...

 

Le chef de meute.

 

 

 

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 22 MARS  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

22-03 : Saint-Forgeux-Lespinasse, circuit 17, 10,5 km et 10 marcheurs.

Ciel uniformément bleu clair, aubépine en fleurs, taches blanches sur le vert cru des prairies. Rose des pêchers. Violettes au bord des chemins. Une haute tour carrée aux angles arrondis nous parvient, depuis le XIIème siècle, d'un passé sans elle abolie. Petites routes, allée bordée de platanes, chênes dont les fruits craquent sous les pas. Et un soleil presque estival.

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 15 MARS  2019

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

15-03 : Saint Bonnet des Quarts, circuit 23, 12 km et 9 marcheurs.

Beau ciel gris, grand vent frais et un léger crachin, si bref qu'il ne mériterait même pas d'être mentionné ! Nous avons gravi des pentes caillouteuses, traversé la Teyssonne, suivi de larges allées sablonneuses à flanc de montagne, avec de belles trouées sur la plaine, des paysages de forêts et de prairies ; nous avons grimpé encore au milieu des sapins et des hêtres, puis sommes lentement redescendus jusqu'au bourg. Il y a moins de 400 habitants dans ce petit village du Roannais, pourtant des cris joyeux venaient de la cour de récréation de l'école, le Café du centre était ouvert, nous y avons fait une halte et, là, appris que les « Saint Bonnet » étaient nombreux et que l'origine de « des Quarts » avait donné lieu à plusieurs hypothèses... Un curieux escalier grimpe jusqu'au clocher de l'église. Nous sommes des oiseaux de passage qui survolons l'histoire de ces lieux

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 8 MARS  2019

    Ciel couvert, mais grâce aux incantations et sacrifices faits la veille par les marcheurs à Thaloc (dieu de la pluie), celui-ci a accédé à notre vœu de rester au sec tout le long de la rando.

  Peu de marcheurs (sept), car le noyau dur des vétérans était absent pour cause d'escapade en pays exotique, qui pour l'Ardèche, qui pour les Alpes de haute Provence, qui pour la péninsule ibérique.

   Donc, c'est une équipe rétrécie qui s'est lancée par monts puis par vaux sur le circuit "la tour de Morland", qui part de Coutouvre.  Ce parcours comporte de nombreuses dénivelées.

  Au détour des chemins s'étire un  large panorama sur la plaine roannaise, Roanne et les monts de la Madeleine . Ensuite nous doublons la tour de Morland, datant du XIV ème siècle, qui était à l'origine un rendez-vous de chasse galant des ducs de Bourgogne...

  En fin de marche, au détour d'une boucle, nous longeons le château de la Varenne, lui aussi fief des ducs de Bourgogne (encore eux!)

  Retour à Fleury, retour de la pluie.

  Le chef de meute.

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 1 MARS  2019

 

01-03 : Noailly, circuit 14, 14 km,

ciel couvert de toutes les nuances de gris, rares trouées bleues. Vent frisquet. Nous étions onze au départ de Noailly, bourg d'environ 800 habitants situé dans une plaine de la côte roannaise. Prairies vertes, forêts de feuillus, petits cours d'eau : le Cacherat, la Teyssonne, et le ruisseau de la Goutte Pillot qui donne son nom à ce circuit. Le château de la Motte est toujours à sa place, l'hiver est doux, les pervenches sont en fleurs. Nous sommes arrivés un peu en retard à Fleury où nous attendait une jolie table gourmande (anniversaires de Christine et de Laurence).

F L R

Fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 22 FÉVRIER  2019

 

22-02 : Sévelinges, circuit n°13, 15 km

dénivelée cumulée à la montée : 602 m, c'est dire que cette petite randonnée comporte beaucoup de montées et, c'est logique, pas mal de descentes aussi. Mais qu'importe, c'est février et malgré le ciel sans nuages, le fond de l'air est en­core frais et nous grimpons allègrement, d'abord à découvert, puis dans la forêt ; c'est le bois Grandjean dont le topoguide indique qu'il fut habité dès la préhistoire. Une partie du chemin, à flanc de colline, est un sentier botanique : des panneaux informent les promeneurs sur la faune et la flore locales : ainsi avons nous appris le temps de gestation du blaireau, bien supérieur à celui des lièvres, et la présence d'écureuils, de hérissons, de merles et de chardonnerets. Le chêne, le noisetier, le genêt, l'épicéa et le fraisier des bois sont signalés à l'attention des mêmes promeneurs. Mais la randonnée n'est pas exactement une promenade... il faut grimper dans un chemin raide et caillouteux, descendre sur une petite route goudronnée, puis grimper et redescendre encore. Au retour, près du Château, nous rencontrons un autochtone qui nous explique que nous nous trouvons au pays des rats blancs ; c'est affaire de tissage, de coton ou d'angora, nous n'avons pas très bien compris mais avons beaucoup ri... Au retour, nos ombres s'allongeaient sur la route, nous étions neuf.

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 15 FÉVRIER  2019

  

 15-02 : Céron, M17, 9 km

grand soleil, air frais, marche allègre surtout sur des petites routes goudronnées. Ici une grotte rappelle des pratiques oubliées des villes, là un panneau annonce « bout du ciel » alors que la carte indique « bout du cul ». Que croire ?
Nous étions douze, nous avons marché vite, pressés peut-être de nous rendre à l'invitation de Guy. Celui-ci célébrait avec le groupe, somptueusement, son anniversaire, heureux d'avoir transmis à Bernard le rôle de guide et de se laisser maintenant guider.

 

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 13 FÉVRIER  2019

 

 

 

 

Mercredi 13-02 : Fleury-Semur-Fleury, 26 km

 

 

Nous étions sept à l'aller et neuf au retour pour cette randonnée « hors série », une jolie boucle par monts et par vaux, à travers forêts et prairies, par temps frais et sec, un temps idéal pour la marche. Et nous nous sommes retrouvés nombreux, si nombreux que je n'ai pas compté, autour d'une grande table de l'annexe du couvent.à Semur, au moment de la halte pique-nique. Bonne humeur et bonne journée !

 

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 8 FÉVRIER  2019

08-02 : Artaix, circuit M5, 11, 850 km

 

ciel couvert, température douce, joyeux groupe de quatorze marcheurs pour cette « Balade des eaux calmes ». Près de la Loire d'abord, puis s'en éloignant pour la retrouver près des Brenons, par de larges chemins où des roues de tracteur ont sculpté la boue. Près du canal ensuite, le long du chemin de halage. Le gui prolifère dans les ramures nues des arbres, et le lierre grimpe sur les troncs. Au loin le caquet d'un canard. Plus près, rencontre avec une petite troupe de cochons plus heureux sans doute que ceux qui sont élevés hors sol, mais mutilés.

Au retour à Fleury, moment d'amitié festive.

 

F L C


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 1 FÉVRIER  2019

 

01-02 : Chenay le Chatel, circuit 14, 15,5 km

Partis sous une pluie enveloppante, arrivés sous un soleil aveuglant, nous étions dix. Ciel bas et lourd, pas d'horizon, et faux départ. Enveloppés de nos capes de pluie ou surmontés de nos parapluies, persuadés que nous reviendrions trempés. Mais la pluie a cessé, le ciel s'est dégagé : reflets de ciel bleu et de nuages dans les flaques sur les petites routes goudronnées, chemins spongieux entre les haies, paysage vallonné. Nous avons rencontré des oies étranges, sans doute oies de Guinée, coexistant avec poules et coqs et chèvres naines. Nous avons aperçu un fragment d'arc en ciel et fait halte, au retour, au restaurant-bar du village, heureux d'être de retour sains et secs !


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 25 JANVIER 2019

 

25-01 : Ouches, circuit 15 du Roannais, 12 km

 

Hors de Fleury où quelques routes sont encore un peu glissantes, la circulation était normale aujourd'hui. Nous sommes allés sur les terres des « Grenouillards » c'est le surnom des habitants d'Ouches, dont les armoiries sont chargées de trois grenouilles. Si cette petite ville d'outre-Loire a été connue pour ses eaux thermales, c'est à l'installation de la maison Troisgros qu'elle doit aujourd'hui un certain renom. Mais ce n'est pas là notre destination. Nous quittons bientôt la plaine et la zone pavillonnaire, abordons les vignes de la Côte roannaise et grimpons ensuite à travers la forêt, jusqu'à la Croix des Lièvres ; la couche de neige est mince, le paysage vaste, l'air vif. Les lignes sombres des ceps sur le fond blanc ont des allures de gravure ancienne et la descente vers la plaine ressemble à un lent atterrissage. Nous étions huit.

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 18 JANVIER 2019

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

 

18-01 : Varennes-sous-Dun, circuit VA2, 14 km


Dissipé, le brouillard léger du matin ! Air vif, grande lumière froide.
Partis de Fleury ou de Charlieu, nous nous sommes retrouvés près de l'église de Varennes-sous-Dun, nous étions douze. Ce village d'environ 600 habitants, situé au sud du Brionnais, doit son nom à la terre sablonneuse de cette vallée (vallis arena en latin) où coule le Sornin. Nous l'avons traversé, ce Sornin, et avons plus tard observé ses méandres qui nous rappelaient ceux de l'Arconce.
Chemins humides et belles pentes sur cette « balade des croix ». Dans les haies, qu'on appelle ici « piessis », les prunelles ont perdu après le gel un peu de leur âpreté.
Il nous arrive souvent de découvrir en chemin des œuvres « d'inspirés du bord des routes », figures singulières de ce que les musées considèrent comme « art brut » C'était aujourd'hui un personnage vigoureu­sement sculpté dans une souche, un marcheur immobile, un étrange compagnon.

F L R


SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 11 JANVIER 2019

fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

11-01 : Urbise, circuit 32, 13, 5km

froid piquant, température voisine de 0, nous avons marché d'un pas vif. Nous étions onze. Urbise se trouve au nord du département de la Loire, dans un paysage de prairies, de ruisseaux et d'étangs (celui de la Pelouse, que le chemin longe brièvement, était aujourd'hui à sec). Halte à l'ancienne station thermale de Sail les Bains, connue à l'époque gallo-romaine et ranimée au XVIIème siècle grâce à L'Astrée ; un établissement thermal y était réputé à la fin du XIXème siècle, puis a périclité comme a périclité l'usine d'embouteillage d'eau minérale créée en 1998. Le village semble maintenant endormi. Nous attendons sous la gallinière (ou caquetoire) qu'une dame accepte de nous ouvrir l'église romane où a été restaurée la fresque représentant des anges musiciens. Puis après tours et détours sur des voies goudronnées ou herbeuses, nous revenons à notre point de départ. Il fait encore jour.
                                                                                                        F L R
fleury-la-montagne
Cliquer sur la photo pour l'agrandir

SECTION MARCHE DU SPORTING CLUB - MARCHE DU 4 JANVIER 2019

04-01 : Varenne-l'Arconce, S12, 12, 5 km

 

d'après Météo-France la température de ce jour devait se situer entre -1 et 2° et en effet il faisait plutôt frisquet. Pourtant, tandis que nous marchions entre les haies bien taillées, le soleil était éblouissant et le ciel égayé de nuages blancs vaporeux. Départ depuis la robuste église romane de Varenne-l'Arconce, édifiée au début du XIIème siècle et placée sous le vocable de saint-Pierre-aux-Liens ce qui semble indiquer que cette paroisse est très ancienne. Paysage vaste, largement ouvert, prairies presque désertes, avec ici et là quelques veaux au regard triste et au pelage d'hiver. Une tour grise, reste d'un château médiéval, et tout près coule l'Arconce. Les chemins boueux nous font semelles de plomb. Nous étions neuf.